Les "doggy bags" sont rendus obligatoires dans les restaurant afin d'éviter le gaspillage !

Il arrive parfois que nous ayons les yeux plus gros que le ventre, face à des plats plus qu'alléchants... 


 

Dans ces cas-là quelle infinie tristesse de voir repartir son assiette à moitié pleine alors qu'on s'en serait bien gardé un peu pour plus tard... ou qu'on aurait tout simplement voulufaire bénéficier le surplus à une personne dans le besoin. 

La pratique du "doggy bag" (pouvoir repartir avec ses restes) était jusque-là très peu répandue en France : si certaines enseignes s'y était mises depuis un bon moment déjà, il était socialement difficile de demander ce genre de choses dans certains établissements, sous peine de recevoir un regard un peu noir. 

Un petit pas pour l'homme, un grand pas pour le gaspillage...

Ce qui passait parfois jusque-là pour de l'avarice va peut-être enfin devenir la norme ! La loi vient en effet d'entrer en application : les restaurants sont désormais légalement obligésde vous laisser repartir avec ce fameux "doggy bag" si vous en faites la demande, ils ont d'ailleurs l'obligation de proposer aux personnes qui ont laissé des restes de repartir avec ce qu'ils ont laissé dans leur assiette. 

Vers l'infini et... les limites !

Mais attention : si cette mise en application est contraignante pour les restaurateurs, elle ne concerne que les entreprises qui produisent plus de dix tonnes de bio-déchets par an (ce depuis la loi sur les bio-déchets votée en 2011 et dont cette application directe n'est entrée en vigueur que depuis ce 1er janvier), donc pas le boui-boui du coin ! 

Ça concerne plutôt les restos qui font du 150-200 couverts par jour. 

Quand bien même, c'est déjà une belle avancée et on a hâte que cette pratique se répandent de plus en plus, dans la mesure où 6 Français sur 10 ne finiraient pas ce qu'ils mangent aurestaurant. 

Derniers Articles