Les aînés d’une fratrie seraient plus intelligents que leurs frères et soeurs ? C’est la science qui le dit…

C’est l’étude qui permettra aux aînés de se faire respecter par leurs petits frères et sœurs ! Des chercheurs de l’université allemande de Leipzig ont constaté que les premiers nés d’une famille seraient les plus intelligents de leur fratrie. Explications. 

C’est dans la revue PNAS que cette étude, qui se veut sérieuse, est apparue. Si vous êtes l'aîné(e) parmi vos frères et sœurs, vous êtes probablement celui/celle qui a le Quotient Intellectuel le plus élevé. C’est après avoir fait passer un test de QI et de personnalité à 20 000 personnes que les chercheurs de l’Université de Leipzig ont ainsi conclu leur étude. 

Au final, il n’y a aucune différence de personnalité entre les membres d’une fratrie.  


 

Néanmoins, intellectuellement parlant, ce sont les aînés qui mènent la barque. En vérité, tout est dans l’éducation et non dans la biologie ! Les aînés étant les seuls enfants de la fratrie à avoir profité durant une durée déterminée de l’attention de leurs parents rien que pour eux, cela a influencé leur QI

En effet, les parents ont pu ainsi avoir plus de temps pour leur inculquer certaines choses, tandis que les petits frères et sœurs doivent partager le savoir qu’on leur transmet dès leur naissance.


 
 

Il faut noter aussi que l'aîné d’une famille prend inévitablement un statut de « tuteur » pour ses petits frères et sœurs. « Un enseignement transmis à d’autres personnes demande des exigences cognitives élevées car cela inclut de se souvenir de certaines connaissances et de penser à une façon simple d’expliquer ce savoir aux frères et sœurs. Avoir des petits frères et sœurs aide ainsi à travailler son intelligence» explique Julie Rohrer, chercheuse sur cette étude. 

Et vous, estimez-vous que parmi vos frères et sœurs, c’est l’aîné le plus intelligent ? J’en connais qui vont être content de cette étude !

Derniers Articles