Les All Blacks offrent la coupe du monde à Jerry Collins... Magnifique hommage !

En rentrant en Nouvelle-Zélande, victorieux de la Coupe du Monde de Rugby, les joueurs des All Blacks ont rendu un vibrant hommage à leur ancien compagnon, Jerry Collins, décédé il y a quelques mois d’un terrible accident de voiture en France… 
 

En lui apportant la coupe rapportée d’Angleterre sur sa tombe.


@Via Twitter Ma'a Nonu



Le 5 juin 2015, vers 3 heures du matin, le joueur originaire de Samoa, ancien All Black qui officiait au sein du RC Narbonne, conduisait en compagnie de sa femme et de leur petite fille âgée de 4 mois sur l’autoroute près de Béziers lorsque le véhicule est violemment percuté par un bus. 

Dans un dernier geste désespéré pour protéger son bébé, il se jette sur le siège arrière afin de faire rempart de son corps. Lui et sa femme mourront sur le coup, tandis que l’enfant grièvement blessé survivra grâce au sacrifice de son père.

 

Pour rendre un dernier hommage au joueur et à sa femme, les néo-zélandais Byron Kelleher, Chris Masoe, Neemia Tialata, Carl Hayman, et Ali Williams avaient effectué un haka commémoratif, cette danse rituelle des peuples du sud du Pacifique que les All Blacks reprennent habituellement avant leurs matches pour se donner du courage. 

Un moment poignant, alors que les camions et les voitures filent à toute allure juste derrière eux sur l’autoroute.

 

@Via 20Minutes

 

Mais après être rentrés d’Angleterre où s’est tenue la Coupe du Monde 2015 de Rugby à XV, les All Blacks ont fait encore plus fort pour leur ancien ami et coéquipier : ils lui ont carrément ramené la coupe.

 

Jerry Collins aurait dû fêter ses 35 ans le 4 novembre dernier, et c’est un sacré cadeau d’anniversaire que l’équipe des hommes en noir lui a fait le lendemain… en emportant la coupe raflée en Angleterre sur sa tombe, afin de lui rendre hommage.
 

" Joyeux anniversaire en retard à notre regretté uso [mot en langue samoan signifiant « frère » NDLR]. Tu nous manques, JCterminator. " 

 

Dan Carter, Jerome Kaino, Ma’a Nonu et Sonny Bill Williams rendant hommage à Jerry Collins en lui offrant la coupe du monde, avec des ballons et des décorations d’anniversaire… Derrière les sourires se cache une énorme tristesse.

Derniers Articles