Le Réveil Fut Brutal, Elle Pense Avoir 15 Ans Alors Qu'elle En A 32 - Page 1/3

 

 Un matin, elle se réveille et paf, elle se croit en 2008 et pense avoir 15 ans.

Voilà une histoire qui suscite bien la curiosité ! Nous sommes en 2008 et Naomi Jacobs, la Britannique, originaire de Manchester, part au lit comme tous les soirs. Le lendemain matin, à son réveil, le monde n’est plus pareil à ses yeux… Elle se réveille avec un esprit d’adolescente de 15 ans, convaincue qu’elle est en 1992, propulsée dans un monde qui lui est parfaitement inconnu.

 



 

« Devant moi, il y avait une fenêtre et des rideaux que je n’avais jamais vus. Ma sœur ne dormait pas à mes côtés. Ma couette Marylin Monroe avait disparu… Et quand j’ai baissé les yeux sur mon t-shirt, ce n’était pas non plus… mon corps. » Confie-t-elle.
Rien qu'à entendre l'intituler du livre, on sait que le contenu doit être surprenant. Présentement en promotion le livre « Une vie oubliée », de Naomi Jacobs est à la fois passionnant et troublant. Elle narre son histoire invraisemblable. L’auteur déclare était s’est retrouvée coincée dans son corps d’adulte, sans qu’elle n’y comprenne rien. Tout ce qui s’est passé entre 1992 et cet instant-là avait été totalement effacé de sa mémoire, à tel point que son fils Léo, âgé de 10 ans était devenu un parfait inconnu à ses yeux.


Naomi était déroutée, sans comprendre ce qui lui arrivait réellement. Sa sœur prit la responsabilité de l'héberger pour mieux cerner ses difficultés. Elle découvre un monde tout autre qui a soudainement évolué avec l’avènement des outils technologiques et numériques, du smartphone à la console, en passant par internet, les réseaux sociaux, etc… : « Qu’est-ce qui m'arrive, c'est quoi tous ses trucs ? » s’interroge-t-elle.


Totalement dans le flou, Naomi Jacobs croit juste à un mauvais rêve qui a l’air bien réel, et espère retrouver, elle croit dur comme fer revenir à la normale, après une bonne nuit de sommeil : « Au début, je ne voulais pas savoir, ça peut paraître dingue, mais dans ma tête d’ado, je croyais à une faille spatio-temporelle. Je me couchais épuisée le soir en me disant, demain, tu seras revenue en 1992 et ta vie reprendra normalement. » Hélas, cette aventure aura duré finalement deux mois.

 

Page 1 sur 3

Derniers Articles