Le processus de paix entre chien et chat de nouveau menacé par une attaque de chat

La nouvelle attaque d’un chat qui a blessé deux chiens qui se promenaient avec leur maître a encore fragilisé le difficile processus de paix. Les deux parties s’accusent mutuellement de vouloir saboter la paix précaire et un embrasement est à craindre.

 

 

Les deux chiens ont été attaqués tôt dans la soirée et ont été obligés de riposter avec plusieurs aboiement. Au moins un des deux chiens porterait une trace de griffure. Le chat qui a réussi a prendre la fuite ne serait lié à aucune mouvance, le Front de Libération du Chat estimant l’événement regrettable mais saluant le courage de l’animal face à un oppresseur en nombre.

 

Initié depuis plusieurs dizaines d’années, le processus de paix s’est vu de nombreuses fois remis en cause ou interrompu. Pour certains, c’est l’attaque de trop et les chiens pourraient quitter la table des négociations, des négociations pourtant soutenues par les oiseaux, les castors et les cochons d’Inde « Nous attendons une condamnation ferme des chats, faute de quoi ces négociations seront terminées » a aboyé le porte-parole chien.

 

Sur les réseaux sociaux, certains s’interrogent sur cette attaque et ne croient pas à la thèse de l’attaquant isolé. « On voit clairement la marque des furets, les furets ont toujours été du côté des chats » estime un internaute. « Mes propos peuvent choquer mais j’ai pas peur de le dire, ce sont les furets qui tiennent le monde ! » glapit de son côté cette tortue d’eau avant de s’enfuir dans son bassin.

Derniers Articles