Le binge-dating est-ce une bonne idée ? - Page 1/3

Le binge-dating, une (fausse) bonne idée

Exit le pot de glace géant et les chansons mièvres : désormais, après une rupture, certaines préfèrent collectionner les amants. Ce phénomène porte un nom, le binge-dating, et peut se révéler plutôt dévastateur.

C’est quoi, le binge-dating ?

Avant, après une séparation, le parcours classique consistait à sombrer dans la déprime jusqu’à remonter doucement la pente à grand renfort de soirées entre amis et de sucreries. Aujourd’hui, un nouveau phénomène a vu le jour : les adeptes du binge-dating, ou sexorcisme en français, enchaînent les conquêtes sans lendemain pour mieux oublier une rupture difficile. Pour certains spécialistes, la rupture s’apparente en effet à la période de sevrage à la cocaïne : si certains parviennent à se défaire de la drogue par leur seule volonté, d’autres ont besoin d’un substitut. Pratiquer le binge-dating permet alors de passer le cap difficile de la séparation, notamment en prouvant au nouveau célibataire qu’il est toujours digne d’être aimé et/ou désiré.

Le binge-dating en pratique

À partir du jour où vous avez dit oui, vous pensiez que plus aucun homme n’existait sur terre ? Une fois redevenue célibataire, vous voilà plongée dans un monde inconnu ! Aujourd’hui, plus besoin d’attendre une soirée entre amis ou la crémaillère d’un cousin pour faire des rencontres. Même si une virée en boîte de nuit peut vous aider à rencontrer du monde, le plus simple pour multiplier les conquêtes reste l’inscription aux sites de rencontre. La version mobile de ces sites offre même la possibilité de chatter avec des célibataires dans le métro ou pendant la pause déjeuner : une vraie incitation au binge-dating !

Page 1 sur 3

Derniers Articles