Le 25 mars, deux comètes vont « frôler » la Terre : un phénomène observable à l'œil nu et qui ne devrait pas se reproduire avant plusieurs centaines d'années !

P/2016 BA14 et 252P/Linear sont vraisemblablement deux comètes jumelles. Après être passées à quelques millions de kilomètres de la Terre lundi et mardi, elles devraient être visibles depuis l’hémisphère nord de la Terre vendredi 25 mars.

Découvertes en janvier 2016 par un télescope localisé à Hawaï, elles ont provoqué une grande excitation et un grand émoi au sein de la communauté scientifique et des amateurs d’astronomie. Composées de glace, de poussière et de matière organique, elles devraient, à l’approche du Soleil, libérer leurs molécules et révéler quelques petits détails en plus sur la formation de notre galaxie ou l’apparition de la vie, grâce à l’étude de leurs compositions chimiques via un procédé appelé « spectroscopie », qui consiste en l’analyse des rayonnements émis par les différentes molécules.

@burkley65

@NASA/JPL-Caltech


La première comète P/2016 BA14, a été découverte le 21 janvier 2016. C’est l’une des deux comètes qui est passée le plus proche de la Terre (3,5 millions de kilomètres), soit la plus courte distance d’un corps céleste de ce genre avec notre planète depuis… 1770 ! Cette année-là en effet, une comète aurait « frôlé » notre planète à seulement 2,2 millions de kilomètres.

La seconde comète 252P/Linear est quant à elle passée à 5,2 millions de kilomètres de la Terre, soit selon Futura Sciences « la cinquième plus courte distance entre une comète et la Terre dans l’histoire de l’astronomie » ! Découverte en 2000 et mesurant 230 mètres de diamètre, elle s’avère être très lumineuse.Toujours selon Futura Sciences, ces dernières nuits, ses observateurs auraient relevé que sa luminosité se serait multipliée par 100, sa « chevelure » ne cessant de s’accroître.

Une activité à son summum qui tombe à pic pour tous ceux qui voudront les observer à l’œil nu, ou encore mieux, avec une paire de jumelles !

@JanHattenbach


C’est le moment idéal de regarder le ciel, donc lorsque la nuit tombe, penchez votre tête vers l’arrière et scrutez à vous en faire un torticolis… L’événement ne devrait pas se reproduire avant plusieurs centaines d’années !

Si vous voulez suivre l’événement et les analyses en direct, rendez-vous sur le site Virtual Telescope.

Likez cet article sur Facebook

Derniers Articles