L'anthropologue Alain Nicolas rend sa légion d'honneur à François Hollande ! - Page 1/2

Alain Nicolas ne voulait pas "figurer au côté de personnalités qui ne partagent pas les valeurs humaines et démocratiques de la France."

Alain Nicolas a reçu la légion d’honneur en 2002. Mais quand il a appris que la même décoration avait été remise au représentant d’une dictature sanguinaire, le scientifique, furieux, a aussitôt décidé de renvoyer sa breloque à l’Elysée ! Retour sur une décision pleine de dignité.

Alain Nicolas est un préhistorien renommé doublé d’un anthropologue reconnu. Sa carrière l’a même mené jusqu’au poste prestigieux de conservateur en chef des musées de France. Bref, dans le genre, son CV est plus que brillant.

Aussi, compte tenu de ce parcours exemplaire et semé de services rendus à la France, il semblait naturel qu’un tel homme soit décoré de la légion d’honneur. Ce fut chose faite en 2002, des mains de Jacques Chirac, alors président de la République française.

Crédit photo : legiondhonneur

Crédit photo : legiondhonneur

Seulement voilà, le 4 mars dernier, François Hollande a discrètement décerné cette même médaille à Mohammed ben Nayef ben Abdelaziz Al Saoud, prince héritier et actuel ministre de l’intérieur d’Arabie Saoudite. Et ça, ça n’a pas du tout plu à Alain Nicolas…

Que la légion d’honneur soit remise à des vedettes du showbizz, du sport ou de la télé, passe encore… Mais qu’elle soit offerte au représentant d’un régime dictatorial, ça pour l’anthropologue, c’était injustifiable !

Page 1 sur 2

Derniers Articles