L'anneau vaginal pour réduire le risque d'infection au VIH...

Sida : un anneau vaginal pour réduire le risque d&infection

Une étude américaine vient de révéler que l'utilisation d'un anneau vaginal permettrait de réduire de 30 % le risque d'infection au VIH chez les femmes. 

Après l'autorisation du Truvada et l'utilisation d'un médicament contre l'alcoolisme, l'anneau vaginal pourrait bien constituer un nouvel espoir dans la lutte contre le sida. Des chercheurs de l'Université de Washington viennent en tout cas de rendre public, dans la revue médicale The New England Journal of Medicineet pendant la Conférence sur les rétrovirus et les infections opportunistes (CROI) qui a lieu actuellement à Bostondes résultats d'essais cliniques dans ce sens. Les tests ont été menés, entre 2012 et 2015, sur près de 4 500 femmes de 18 à 45 ans dans quatre pays d'Afrique subsaharienne (Malawi, Zimbabwe, Ouganda et Afrique du Sud). Pendant ces essais, certaines patientes séro-négatives ont porté un anneau vaginal contenant un antiviral expérimental, le dapirivine. Les autres participantes ont pris, quant à elle, un placebo. Les résultats ont fini par révéler que les femmes ayant porté l'anneau vaginal diffusant l'antiviral ont constaté un risque 30 % moins élevé à la contamination du VIH. D'autre part, l'anneau vaginal serait plus efficace avec l'âge. Certaines patientes de plus de 21 ans, qui ont porté régulièrement l'anneau vaginal, ont ainsi vu leur risque d'infection diminuer de plus de 50 %.

Les scientifiques se disent très satisfaits de cette découverte, d'autant que l'anneau vaginal ne requiert pas le consentement du partenaire masculin, comme pour le préservatif« Cet anneau offre une option préventive qu'une femme peut utiliser discrètement et sous son contrôle, ce qui est incroyablement valorisant », explique Jared Baeten, épidémiologiste à l'Université de Washington et co-auteur de l'étude.

C'est la première fois qu'une étude montre qu'un dispositif à diffusion progressive dans le traitement anti-sida peut réussir à bloquer le virus chez la femme.

Derniers Articles