La vidéo d'un viol diffusée sur Snapchat et Facebook révolte le web !

Il ont commis le pire et ont diffusé leur acte sur les réseaux sociaux !

Ce week-end, deux jeunes hommes dont les visages restent cachés ont invité une jeune femme de 18 ans - qu'ils surnomment la beurette dans la vidéo - chez eux. 

 

Ils la font boire, la droguent, puis profitent de son état d'ivresse pour la violer, notamment avec une bouteille de whisky. L'acte est odieux, insupportable. Mais le pire dans tout ça, c'est que les deux jeunes gens se filment puis font un montage de la vidéo avant de la diffuser sous forme de "Story" sur Snapchat, l'application de partages de photos et de vidéos éphémères. Sur Snapchat, les Story restent visibles durant 24h !

 

extrait de la vidéo de viol Snapchat

Source photo : YouTube

La vidéo qui dure plus de 4 minutes est diffusée dans la nuit du 2 au 3 janvier. Elle devient rapidement virale et se retrouve également sur Facebook et YouTube. De nombreux internautes réagissent et signalent la vidéo de viol à Facebook, qui ne réagit pas immédiatement. 

Pourtant, la vidéo est extrêmement choquante car la victime semble totalement droguée et se fait trainer et manipuler sexuellement sans réagir.

Finalement, le lundi, la plupart des traces de la fameuse vidéo ont disparu des réseaux sociaux.

Page indisponible sur Facebook

Source photo : Facebook 

Facebook et les autres réseaux sociaux sont pourtant très clairs dans leurs statuts : «Tout contenu qui encourage la violence ou l’exploitation sexuelles » est banni. 

Facebook contre la violence sexuelle

Source photo : Facebook 

Malgré tout, force est de constater que la modération des contenus est encore et toujours une grosse difficulté pour Facebook, Youtube et les autres plateformes 2.0. 

 

Le dimanche matin, lorsque les policiers débarquent dans l'appartement où ont été tournées ces scènes insoutenables pour interpeller des deux jeunes, la femme est retrouvée prostrée dans un coin de la pièce, en état de choc. Depuis, elle aurait déclaré que les rapports visibles dans la vidéo étaient "consentis". Il faut aussi savoir que l'un des deux jeunes hommes est le "petit-ami" de la jeune de 18 ans. 

 

L'enquête est en cours pour "viol en réunion", "enregistrement et diffusion d'images d'un viol en réunion" et "atteinte à la vie privée". 

 

Notre société est de plus en plus violente. Nous avons tous le devoir de proposer le meilleur de nous-même pour enrayer les logiques de méchanceté et d'inégalités qui font tomber notre réalité dans la décadence. Car ce qui est sûr, c'est que la violence n'engendre que de la violence. 

 

Si cette info vous a choqué et que vous aussi vous voulez montrer le meilleur de vous-même, likez, commentez, partagez !

Derniers Articles