La semaine dernière, au Japon, pour célébrer la fertilité il y a eu un festival du « phallus » . - Page 1/4

 

On vous en parlait il y a quelques mois, le Japon ne cessera jamais de nous surprendre, dans le bon sens du terme avec son folklore culturel et ses extravagances. Quand nous nous amusons à faire des blagues gentillettes le 1er avril, les Japonais profitent du premier dimanche de ce mois pour s’adonner à une tradition plutôt insolite.

 

pikabu.ru


En effet, chaque premier dimanche d’avril, à Kawasaki, les Japonais célèbrent la fertilité à l’occasion de la fête du phallus. Il s’agit en réalité d’une fête shintoïste qui est célébrée depuis 1977 seulement, traditionnellement baptisée « Kanamara Matsuri », mais qui fait écho à une légende très ancienne au pays du Soleil Levant.


La légende raconte qu’un démon aux dents tranchantes s’était caché dans le vagin d’une jeune fille, castrant alors consécutivement deux jeunes hommes pendant leur nuit de noces. Pour lutter face à ce démon, un forgeron façonna un phallus de fer pour casser les dents du démon. Cet objet devint alors une relique sainte. D’ailleurs le centre du sanctuaire où l’on célèbre cette fête est un atelier de forgeron, le temple de Kanayama, représenté d’une enclume et d’un feu de forge.

 

Page 1 sur 4

Derniers Articles