La Police AVERTIS les utilisateurs Facebook à cesser d'utiliser les boutons de réactions pour une raison vraiment FLIPPANTE

Facebook est une entreprise vraiment massive, et depuis que Mark Zuckerberg a lancé son concept depuis sa chambre à l'université, le site Internet c'est adapté, dévelopé et a conquis le monde entier. Dans le domaine des médias sociaux, la croissance est souvent égale à des revenus publicitaires. Mais la loi en Belgique voit une nouvelle mise à jour de Facebook comme une totale violation de la vie privée.

 

Au cours des derniers mois, Facebook a ajouté le bouton «réactions» sur leur site Internet, mais la police a mis en garde les utilisateurs de ne pas utiliser l'un d'eux. Découvrez pourquoi ci-dessous - il pourrait vous faire réfléchir à deux fois avant de frapper le bouton "J'aime".

 

Il existe une variété de façons dont vous pouvez réagir sur Facebook ces jours-ci.

 

Ce n'est plus seulement à propos du bouton "J'aime".

There are a variety of ways you can react on Facebook these days.

Alors, pourquoi la police est contre ces réactions?

 

Rien à leur sujet est illégale, non?

 

So, why are the police against these reactions?

 

La police croit qu'ils sont utilisés pour envahir votre vie privée.

 

La police belge a récemment publié un article affirmant qu'ils croient que les boutons sont utilisés pour recueillir des informations sur les utilisateurs de Facebook.

 

The police believe they&re being used to invade privacy.

metrotreinleven

 

En d'autres termes, Facebook a des arrière-pensées.

 

Selon leur article, «Les icônes aident non seulement à exprimer vos sentiments, mais ils aident aussi Facebook évaluer l'efficacité des annonces sur votre profil."

 

In other words, Facebook has ulterior motives.

nexcloud

 

Ils pensent que l'utilisation de six boutons (au lieu d'une, ou des dizaines) est un complot.

 

"En limitant le nombre d'icônes à six, Facebook compte sur vous pour exprimer vos pensées plus facilement de sorte à ce que les algorithmes qui fonctionnent en arrière-plan soient plus efficaces."

 

They think that the use of six buttons (instead of just the one, or dozens) is a ploy.

 

Nous savons qu'il est utilisé de cette façon (en particulier pour Facebook pour obtenir des revenus publicitaires), mais quel est le plus gros problème pour la police?

 

Dans l'article, ils ont écrit «Ceci aidera Facebook à trouver l'emplacement idéal, sur votre profil, ce qui lui permet d'afficher du contenu qui va éveiller votre curiosité, mais aussi de choisir le moment pour vous le présenter. S'il semble que vous êtes de bonne humeur, il peut en déduire que vous êtes plus réceptif ".

 

We know that it&s used this way (particularly for Facebook to get ad revenue), but what&s the big problem for the police?

 

Alors, comment pouvez-vous le repousser?

 

Selon la police belge, tout ce que vous avez à faire est d'être prudent quand vous cliquez sur le bouton "réagir".

So how can you push back?

Tout semble un peu intense, mais avez-vous des raisons d'être inquiet?

 

Utiliser des méthodes de publicité ciblée (et la collecte de données personnelles) est une chose vraiment banale de nos jours sur Internet. Il n'y a pas que Facebook.

 

It all sounds kind of intense, but should you be worried?

 

Donc, si vous souhaitez utiliser les boutons de réaction, allez-y.

 

So if you like to use the reaction buttons, go ahead.

 

Derniers Articles