"La Petite Casserole d'Anatole" : un court-métrage poétique sur le handicap - Page 1/2

 

Parler du handicap n’est jamais chose aisée. Non seulement le sujet est difficile à aborder mais, en plus, beaucoup refusent d’en entendre parler de peur d’être contaminés ! Pour évoquer cette question, il faut donc faire preuve de beaucoup d’imagination, de finesse et de sensibilité. Et, dans ces domaines là, on n’a pas encore trouvé mieux que les artistes ! La preuve avec ce court-métrage brillant, poétique et très bien vu.

 

La Petite Casserole d’Anatole est un film français assez génial. Adaptation du livre d’Isabelle Carrier, il donne au handicap l’apparence d’une casserole. L’allégorie peut surprendre… mais elle est pleine de sens ! En donnant corps au handicap, cette petite casserole rouge permet de mieux comprendre un mal incompris car invisible.

 

Regardez, et vous allez tout comprendre :

 

Le handicap suscite la peur, le mépris et l’incompréhension. Et si on n’y prend pas garde, ces réactions incitent l’enfant à se refermer sur lui même. Mais, à l’inverse, si le monde extérieur s’ouvre à l’enfant, alors, son handicap n’est plus qu’une caractéristique parmi d’autres.

 

Page 1 sur 2

Derniers Articles