La médecine douce pour les nuits trop courtes... - Page 1/2

Nuit trop courte, gueule de bois : SOS médecines douces !

Vous avez retrouvé des amis hier soir, vous papotez, passez un bon moment… Mais quelques mojitos plus tard, il est (largement) temps de rentrer se coucher. Quand le réveil sonne le lendemain matin, votre tête vous fait légèrement mal et vos batteries sont à plat. Pas de panique, suivez les conseils de Frédérique Cervoni, naturopathe, pour que vos collègues n’y voient que du feu !

Après une nuit courte, comment limiter les dégâts ?

Pour vous réveiller et commencer la journée du bon pied, terminez votre douche par un jet d’eau bien froide, sur tout le corps, et le visage.

Sur la table du petit-déjeuner, on remplace le café (qui donne un coup de boost uniquement sur le moment), par un jus de légumes, riches en minéraux. Si l’idée ne vous tente pas trop, vous pouvez ajouter un fruit à cette préparation. Pourquoi ne pas tester par exemple le mélange pomme/carotte/gingembre. 

Ensuite, massez-vous pour vous donner de l’énergie : déposez une ou deux gouttes d’huile essentielle d’épinette noire sur votre main, dans le creux qui se trouve entre le pouce et l’index. Ensuite, massez pendant plusieurs minutes les glandes surrénales situées au niveau des reins. Coup de fouet assuré ! 

Pour vous apporter du tonus, préparez-vous une infusion de gingembre : coupez un demi-centimètre de gingembre en frais, en lamelles fines. Laissez infuser dans une tasse d’eau bien chaude pendant 5 minutes, enlevez le gingembre, et buvez.

Pour aider à la concentration en cas de baisse de vigilance, déposez quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée et d’huile essentielle de citron sur un mouchoir, et inhalez.

En cas de coup de mou dans la journée, faites une sieste de 5 minutes. L’astuce de Frédérique Cervoni : asseyez-vous confortablement sur une chaise ou un fauteuil, les bras ballants sur les côtés et votre trousseau de clef dans une main. Laissez-vous aller dans les bras de Morphée. Lorsque les clefs tomberont, cela voudra dire que vous avez réussi à lâcher prise, et qu’il est temps de vous réveiller et de vaquer à vos occupations. Cette sieste express permet de récupérer, et tenir jusqu’au soir.

Et le soir ? On mange léger et on se couche tôt (évidemment) !

  

Page 1 sur 2

Derniers Articles