La médecine douce pour la toux... - Page 1/2

La toux, j&en viens à bout avec les médecines douces

Un coup de froid, un virus, le corps réagit et la gorge s’enflamme. Il faut agir, et vite, pour calmer ces quintes de toux parfois persistantes…

Système immunitaire affaibli, température extérieure en baisse… et une vilaine toux nous tourmente.  Des réserves ont été émises récemment * concernant l’efficacité d’une majorité de sirops contre les toux sèches et lestoux grasses. Que faire alors ? Pour Frédérique Cervoni (www.manaturo.fr), naturopathe, rien de mieux que le miel et la propolis sous forme de gomme ou de spray pour adoucir la gorge… « En cas de toux grasse, il faut arrêter de consommer des laitages et des céréales (pain, pâtes…) car ils favorisent la formation de mucus. Il faut agir sur les symptômes mais aussi sur la cause. » ajoute-t-elle. Pour faire disparaître la toux, la spécialiste nous donne des alternatives en médecines douces.

La réponse phytothérapie

En cas de toux grasse, pour dégager les mucosités, préparez une tisane de bouillon-blanc, de lierre grimpant ou de mauve. On peut aussi faire un mélange des trois. En boire 3 à 5 tasses par jour jusqu’à amélioration des symptômes.
L’alternative : plus pratique, il existe des gélules de bouillon-blanc ou de mauve en pharmacie (type Arkopharma) ou magasins bio, à prendre avec un verre d’eau.

Pour les toux sèches, « rien de mieux que le thym » d’après Frédérique Cervoni. Plongez 1 cuillère à soupe dans une tasse d’eau chaude, laissez infuser 15 minutes et filtrez. L’astuce : ajoutez une cuillère de miel pour adoucir la gorge ou quelques gouttes de citron pressé, un excellent antiseptique. « Privilégiez le thym en vrac, il est plus concentré et donc plus efficace que le thym que l’on trouve en sachet prêt à l’emploi », précise la naturopathe.

Page 1 sur 2

Derniers Articles