La médecine douce pour la constipation... - Page 1/3

Traiter la constipation avec les médecines douces

Pas de panique, en cas de constipation, il existe des méthodes non agressives. Elles permettent d’agir dès les premiers signes, pour ne pas laisser durer cette sensation désabgréable.

Anxiété, stress, mauvaise hydratation, manque d’exercice, alimentation trop pauvre en fibres, frein des hormones… et voilà que ça coince. Rien d’honteux ni d’angoissant :  quelque 16 millions de Français sont concernés par la constipation occasionnelle. Cela représente près d’un adulte sur trois, au premier rang desquels les femmes. Nous sommes deux à trois fois plus touchées que les hommes. Il n’empêche cette sensation d’inconfort mine la vie quotidienne. Pourtant, en agissant vite et bien, il est possible de libérer son transit sans risque.

Etape 1 : Je bois de l’eau riche en magnésium

Une expérience a été menée chez 242 femmes avec de l’eau d’Hépar. Résultat : une nette amélioration des symptômes a été observée chez 37,5 % de celles qui en buvaient 1 litre par jour. Explication : le magnésium a un effet « déstress » sur le côlon. De plus, il attire l’eau ce qui ramollit les selles.

Si ça ne marche pas ?

Page 1 sur 3

Derniers Articles