La greffe d’utérus : un véritable espoir pour les femmes qui ne peuvent pas avoir d’enfants

Il y a deux ans, la Suède testait la première greffe d'utérus, permettant ainsi à une femme née sans utérus de mettre au monde un enfant l'année dernière. Cette greffe temporaire consiste à prélever un utérus sur une femme, pas nécessairement vivante, puis à le greffer sur une femme qui n'a pas ou plus d'utérus, le temps d'une ou deux grossesses puis ensuite de le lui enlever.

 

L'espoir que génère ce progrès médical a conquis la Grande Bretagne qui autorisera dès le printemps prochain les greffes d'utérus. Dix greffes sont d'ores et déjà programmées dans le pays.

 

Cette greffe aujourd'hui possible est une véritable lueur d'espoir pour des milliers de femmes partout dans le monde.

Infertilite-elle-reussit-a-avoir-un-bebe-apres-une-greffe-d-uterus

7048071-10786348

Derniers Articles