La fuite massive de méthane en Californie équivaut aux émissions de 7 millions de voitures pendant 20 ans

Jeudi 7 janvier, le gouverneur de la Californie a décrété l’état d’urgence suite à une fuite massive de méthane à Porter Ranch (banlieue de Los Angeles), contraignant des milliers de résidents à évacuer la zone.

 

La mise en place de l’état d’urgence a permis de mobiliser l’ensemble des agences gouvernementales pour aider à circonscrire cette fuite de méthane qui dure depuis plusieurs mois en provenance du site Aliso canyon qui est l'un des plus grands réservoirs de gaz naturel qui se trouve au nord de la Californie. 

 

La fuite de méthane, et notamment ses additifs odorants, provoquent chez de nombreux habitants nausées, saignements de nez ou maux de tête.

 

Selon les autorités, la fuite dégage 30 000 à 58 000 kg/h de méthane dans l’air, équivalent aux "¾ des émissions de toutes les raffineries de pétrole de la Californie en un an" souligne Stephanie Pincetl, professeure de sciences environnementales à l’UCLA.

 

Selon l’autorité de la qualité de l’air californienne, la fuite est si massive qu’elle augmente de 25% la production de gaz à effet de serre pour toute la côte. Selon les experts : "La quantité de gaz rejetée par le site Aliso canyon depuis le début de la fuite fin octobre, équivaut aux émissions de 7 millions de voitures pendant 20 ans. La fuite est très difficile à arrêter car elle est située à 2 500 mètres en dessous de la surface terrestre. Les écologistes disent que cette fuite pourrait être la pire catastrophe écologique de ces dernières années. "

 

Cette fuite aurait été diagnostiquée le 23 Octobre dernier soit un peu plus d'un mois avant la COP 21...

methane

©SIPA

 

 

pr2

©Nick Ut/AP/SIPA

 

pr1

©SIPA

Source : France TV Info

Derniers Articles