Imam divorce sa huitième femme après qu'elle l'attrape en flagrant délit avec un mineur à l'intérieur d'une mosquée

Un imam du Pendjab a divorcé de sa huitième femme après qu'elle l'a attrapé en flagrant délit sodomisant un mineur à l'intérieur de la mosquée de Burewala ville de Punjab.

 

Mussarat Bibi, qui est originaire du quartier de Habib Colony, a été mariée à Qari Muhammad Aslam depuis 15 ans. Aslam est un imam à la mosquée de la ville de Gulshan Raza et professeur d'arabe au Lycée MC Model.

 

Mussarat a déclaré aux médias qu'elle était sa cinquième épouse, mais Aslam "qui ne peut pas surmonter sa soif de sexe» a épousé deux femmes sans son consentement sous prétexte de «leur donner un abri».

 

Source: dailypakistan.com.pk

 

 

Les deux autres femmes ont été, plus tard, divorcées d'Aslam alors que Mussarat est restée avec lui en raison de ses mauvaises conditions financières.

 

Cependant, il y a deux mois, elle l'a attrapée en flagrant délit alors qu'il sodomisait un étudiant de madrassa à l'intérieur de la mosquée où Aslam enseigne. Elle a été violemment battu par l'imam qui l'a menacée de garder sa bouche fermée sur l'abus sexuel.

 

En dépit de l'acte immoral, Aslam a divorcé cinq jours plus tard.

 

Mussarat aurait contactée la police de la ville et déposée plainte contre lui. Mais aucune mesure n'a été prise à ce jour.

 

Elle soutient en outre que Aslam était impliqué dans l'usure (Ribah ou Sood qui est strictement interdit dans l'Islam) et a fait des millions avec plusieurs propriétés dans la ville.

 

Dans sa défense, Qari Aslam a conclu qu'il n'a pas procédé à un acte contraire à l'Islam en épousant un certain nombre de femmes. «L'islam permet à un homme d'épouser autant de femmes qu'il le souhaite."

 

Réfutant toutes les assertions, il a dit aux médias qu'il avait divorcé Mussarat pour la raison "qu'elle m'a fait chanter et a voulu occuper ma propriété".

 

Il a également nié avoir sodomisé un mineur et d'autres allégations.

Derniers Articles