Il trouve un ver de terre dans un concombre acheté au supermarché. Va se plaindre. Et ne reçoit pas forcément la réponse qu'il attendait - Page 1/2

En Angleterre, un client et un employé du service clientèle de la chaîne de supermarchés Tesco ont échangé des messages devenus viraux sur Facebook pour une cause commune : un hommage à William… un ver de terre au destin tragique.


En général, lorsque vous trouvez quelque chose d’anormal dans les produits que vous achetez, il y a de grandes chances que vous alliez vous plaindre. C’est une réaction naturelle. Encore plus lorsqu’il s’agit d’un insecte mort dans un légume… Et pour le service clientèle, c’est encore un incendie à éteindre.


Wes Metcalfe, client du supermarché Tesco à Dinnington, dans le nord de l’Angleterre, a eu la fâcheuse surprise de découvrir un ver de terre mort, écrasé sous la cellophane du concombre qu’il venait d’acheter pour faire son sandwich préféré. Pour signaler ce désagrément, il a opté pour l’humour, en toute décontraction, en laissant un message très drôle sur la page Facebook de Tesco.

 

Facebook / Wes Metcalfe


L’employé du service client, un dénommé Rob, ne s’est pas affolé et a suivi le délire du client pour s’excuser au nom de Tesco, et entamant un hommage vibrant et poétique au ver de terre, surnomméWilliam.


Voici quelques extraits de l’échange exceptionnel entre Wes et Rob, qui a reçu plus de 80 000 likes sur Facebook :
 

1 - Le message d'alerte de Wes

 

Facebook / Wes Metcalfe

 

Cher Tesco, hier j’ai acheté l’un de vos concombres pour me faire mon repas préféré, un sandwich au concombre. Au moment d’ouvrir mon concombre, j’ai découvert un ver de terre dans la cellophane (voir la photo) (…) J’ai immédiatement demandé à mes enfants de venir voir notre nouvel animal de compagnie. On a décidé de l’appeler William. Notre nouvel animal n’avait pas l’air très réactif, on s’est dit qu’il était endormi et on lui a laissé un peu de temps pour revenir à lui.

 

24 heures après, William n’avait toujours pas bougé. En y regardant de plus près, il était tout plat (regardez encore la photo), je me disais donc qu’il était mort. Bon… je ne suis pas vétérinaire mais je pense qu’être enroulé dans la cellophane du concombre l’a simplement écrasé et tué (…).

 

Maintenant, j’ai trois enfants mécontents, des funérailles de ver de terre à planifier et par-dessus tout, j’ai perdu le goût de mes sandwichs au concombre. Alors Tesco, on se remue un peu !?!?
 

2 - La réponse incroyable de Rob, employé de Tesco

 

Facebook / Wes Metcalfe

 

Salut Wes, je vais me diriger vers un festival boueux bientôt, traversant les champs d’herbe humide et la saleté, comme l’aurait fait William durant ses jours les plus heureux. Cela veut dire que je ne serais pas en mesure de faire quoique ce soit aujourd’hui, alors j’ai décidé d’écrire un poème, que vous pourrez lire, je l’espère, durant la journée. Ça vous irait ?

 

Le voici :

 

Ode à William,

Bien que la vie prenne des tournures marrantes, nous pouvons tous apprendre de William le ver de terre

Rassemblons-nous, allumons une bougie, et célébrons la vie de William le ver de terre

La lumière brille de mille feux, mangeons ce gâteau mou durant la nuit ! Parce qu’il y a tellement de leçons à apprendre

Il s’est tortillé sur tant de kilomètres, il nous a donné tant de sourires, alors nous nous tenons là aujourd’hui, confiants et fermes…

William reviendra, comme Arnie, alors que maintenant nous y penserons, à chaque fois avant que nous fassions un sandwich

#PoèmespourWilliam

On vous souhaite le meilleur

 

Rob – Service Clients
 

Page 1 sur 2

Derniers Articles