Les girafes disparaissent et visiblement ça n'inquiète pas grand monde...

Vous ne le savez probablement pas, mais un animal africain emblématique est en voie de disparition. Ce n'est ni l'éléphant, ni le rhinocéros, mais bien la girafe...

En 1999, l'on comptait environ 140 000 girafes en Afrique. Mais aujourd'hui, la population de girafes africaines est descendue à environ 80 000 individus. Les mathématiciens auront donc compris qu'il s'agit d'une diminution de 40% en à peine 15 ans. Une diminution énorme dont personne ne parle...

 

Ce phénomène s'explique par la croissance de la population humaine. En effet, une présence humaine plus importante entraîne plus d'agglomérations, de routes et une destruction accrue de l'habitat naturel de la girafe utilisé à des fins d'agriculture, ainsi que de sa source principale de nourriture, l'acacia.

A cela s'ajoute le problème du braconnage. De nombreuses girafes sont tuées pour leur viande et leur peau. La queue de girafe est régulièrement utilisée comme chasse-mouches, bracelet ou fil de couture. En Tanzanie, les autochtones pensent qu'ingérer du cerveau et de la moelle de girafe permet de guérir du SIDA. D'ailleurs, les braconniers profitent de cela pour les vendre à un prix exorbitant, pouvant aller jusqu'à 125€ l'unité.

Malgré tout ça, personne ne parle de cette extinction silencieuse des girafes. Un jour, il sera probablement trop tard...

 

Derniers Articles