Elle fait menotter son fils de 10 ans par la police pour le discipliner

Une punition, à l’américaine. Avec son fils, Chiquita Hill n’y arrive plus. Sean, 10 ans, est un cancre à l’école de Colombus, en Géorgie.


«Votre enfant est grossier, irrespectueux, n’écoute pas en cours, me répond, et ne fait pas son travail scolaire!», lui rapporte son professeur. Mardi, l’enseignant prend même le soin de se déplacer au domicile de son élève. «Ses mots sont entrés par une oreille, et ressortis par l’autre», explique la mère de 33 ans à ABC News. «J’ai compris qu’il fallait quelque chose pour le secouer».

 

Sans hésiter, elle prend son téléphone. Et appelle… la police du département. Plus surprenant, peut-être, est la réponse de l’officier. Celui-ci accepte d’envoyer plusieurs agents au domicile. «Sean ne voulait pas me croire… jusqu’au moment où ils sont arrivés à la porte», explique Chiquita Hill. Ni une, ni deux, les policiers menottent l’enfant de 10 ans pour le conduire à l’arrière du véhicule, pendant cinq minutes. Un officier prend même soin de conduire quelques mètres, «juste pour lui faire peur».

 

Derniers Articles