Etre une femme grosse mariée à un mec canon, c’est difficile chaque jour...

"Mais pourquoi veut-il sortir avec moi ? Suis-je la fille la plus grosse avec qui il est sorti ?"

Kat Stroud n'a aucun problème pour dire qu'elle est une femme grosse, mais aussi une femme belle. Cependant, sa confiance et son auto-estime n'ont pas toujours été aussi élevés. Plus jeune, elle était convaincue que pour être belle et pour qu'on tombe amoureux d'elle, elle devait être comme les filles des magazines, mince et tonique. A cette époque-là, sa confiance en elle était plus bas que terre. 

Mais un jour, elle a rencontré un homme intéressant et charmant. Un homme qui a flashé sur elle. Un homme qui lui a fait comprendre plein de choses. Un homme qui est devenu son mari !

Grâce à lui, elle s'est rendue compte à quel point la haine et le rejet des personnes obèses étaient violents dans notre société : 

 

J'ai longtemps eu beaucoup de mal à croire qu'une personne pouvait réellement s'intéresser à moi. Mais peu à peu, j'ai réussi à comprendre que cette haine était préjudiciable, non seulement pour les autres mais aussi et surtout pour moi-même. 

C'est son mari, qualifié de "beau" par la société parce qu'il est charmant, grand et élancé, qui lui a permis de se rendre compte de ses erreurs. En effet, en général dans notre société, les gens minces sortent avec des gens minces, et les gens plus gros que la moyenne sortent entre eux, par rejet, mais aussi par facilité, à cause d'une forme de blocage psychologique. 

A un moment donné, Kat aussi s'est mise à douter de son couple :

 

Je me suis demandé : "Mais pourquoi veut-il sortir avec moi ? Est-ce que je suis la fille la plus grosse avec laquelle il est sorti ? Est-ce qu'il regardera avec désir et envie les autres filles dans la rue, plus minces que moi ?"

 

Les doutes ont commencé à s'empiler et Kat n'a pas pu s'empêcher de demander des comptes à son amoureux. La réaction de ce dernier a été magistrale. Il ne s'est pas fâché du tout, au contraire. Il était extrêmement surpris, presque vexé qu'elle puisse penser ça de lui. 

 

Il ne lui était jamais venu à l'esprit que les gens pourraient nous juger, simplement parce que j'étais grosse et que j'étais avec un mec beau et mince. En fait, ça l'a même un peu dépité d'apprendre que je ne me trouvais pas belle. 

 

A partir de ce jour-là, tout a changé dans l'esprit de Kat. Elle a compris que son fiancé ne voyait pas son poids comme un problème qui devait déboucher sur une solution, mais comme une caractéristique qui faisait partie d'elle, elle qu'il aimait comme elle était. 

Il m'a fait comprendre que plus j'avais confiance en moi, plus j'étais belle et sexy. Le plus beau je crois, c'est que j'ai compris que j'étais belle et que j'ai appris à donner un nouveau sens à ce mot. 

 

On ne pourra jamais empêcher les autres de nous juger, pour telle ou telle chose. Mais quand on réussit à arrêter de se sentir honteux de nos supposés défauts, personne n'a le pouvoir de nous faire nous sentir mal d'être comme on est. 

Quand Kat a réalisé que nous ne sommes pas "gros", ou "beau", ou "moche", ou "maigres", mais simplement des personnes qui ont le droit au respect et au bonheur, sa vie a totalement changé. 

Et vous, quand est-ce que vous fermerez les yeux sur les regards des autres ?

Si cet article vous a plu, likez, commentez, partagez !

Derniers Articles