Entre le 9 et le 10 septembre, un incroyable phénomène va se produire dans le ciel : après ceux d'août, ne manquez pas les Perséides de septembre !

Amateurs d’astronomie, le mois de septembre vous réserve une surprise : les Perséides, une pluie d’étoiles filantes qui offre un spectacle tout à fait impressionnant. Chaque année, cet évènement est l’un des plus attendus par tous les fans d’observation stellaire. Et 2016 ne déroge pas à la règle. Explications.

@oglobe


Cet essaim d'étoiles filantes tire son nom du fait que, comme pour les Perséides d’août, les météores semblent provenir de la constellation de Persée. Active durant 16 jours (du 2 au 18 septembre), cette pluie d’étoiles atteindra son pic d’intensité dans la nuit du 9 au 10 septembre, avec des fortes prévisions en termes de nombre de météores visibles par heure. Un phénomène qui une fois de plus viendra illuminer le ciel français, pour le plus grand bonheur des passionnés et des observateurs d’un jour.


Pendant longtemps, du fait qu’ils venaient de la constellation de Persée, les astronomes ont pensé que les Perséides de septembre n’étaient qu’une seconde vague de ceux d’août. Mais après de nombreuses observations très poussées, ils sont arrivés à la conclusion qu’il s’agissait en réalité d’un essaim à part.

Pour ceux qui s’apprêtent à observer l’évènement, sachez que le moment idéal sera dans la nuit du 9 au 10 septembre aux alentours de 3h45 du matin. Pour cette période, les prévisions s’accordent à dire que 5 météores seront visibles chaque heure. Ces derniers atteignant des vitesses pouvant aller jusqu’à 64 km/s, le rendu sera incroyable.

Autre bonne nouvelle, la constellation de Persée, vers laquelle il faut se tourner pour observer la pluie d’étoiles filantes, est circumpolaire, c’est-à-dire qu’elle ne se couche jamais en Europe. Du coup, vous pourrez observer le show du soir jusqu’au matin sans aucune contre-indication.

@nasaa


Petit rappel tout de même, afin de profiter des meilleures conditions possible, pensez à vous éloigner des zones trop éclairées comme les grandes villes, les grandes avenues et les habitations. De plus, sachez que vos yeux ont besoin, en moyenne, d’une vingtaine de minutes pour s’habituer complètement à l’obscurité, soyez donc patient ! En tout cas, si vous suivez toutes ces consignes, vous serez surpris d’assister au passage des Perséides de septembre, l’une des plus anciennes pluies de météores recensées à ce jour (les premiers rapports datent de l’an 36 en Chine et l’an 811 en Europe, ndlr) à un tel spectacle dans notre ciel.

Derniers Articles