Elle sauve un garçon orphelin affamé. 12 mois après, la magie s'opère

En 2015, Priscilla Morse du Tennessee a vu une photo choquante sur Facebook. La photo montre un petit garçon orphelin qui a vécu dans un orphelinat bulgare. Il était affamé et couvert de poils à cause de la malnutrition.


Le petit Ryan Morse a sept ans et n’a jamais su prendre de poids ou grandir depuis sa naissance et était recouvert de poils, à cause de malnutrition.

 


Malgré tous les efforts de ceux qui prenaient soin de lui dans un orphelinat bulgare, le petit était très près de la mort.

En 2015, lorsque Priscilla Morse a vu des photos de lui sur Facebook, elle a su à cet instant qu’elle devait le sauver.

C’est donc en octobre 2015 qu’elle a pu le ramener à sa maison de Nashville, dans le Tennessee. Depuis, Ryan a pris 6 kilos en 13 mois et se remet graduellement suite à son adoption.

Cette orfèvre raconte : « Nous avons adopté notre premier enfant il y a quatre ans, et j’ai aussi été adoptée. Lorsque j’ai vu une photo de Ryan à son orphelinat, je me suis souvenue que mon frère avait besoin de soins spécifiques avant de mourir. J’ai supplié mon mari pour l’adopter quelques mois pour que j’en prenne soin. »

C’est en juillet 2015 qu’elle a pu le visiter pour la première fois, afin de terminer les papiers, et elle a passé deux semaines à créer des liens avec l’enfant. En octobre, elle retournait à Burgas, Bulgarie, afin de le ramener à la maison.

« C’est un pays magnifique, mais ils n’ont pas les moyens de s’occuper de ces enfants et font ce qu’ils peuvent. Il n’avait besoin que d’être intubé pour être nourri. Ce qui le tuait, c’était la famine. Quand je l’ai vu la première fois, la première chose qui m’a traversé l’esprit était qu’il allait mourir. »

« C’était choquant, on ne le voit pas vraiment sur les photos. Il avait l’air encore plus petit, plus malade et plus fragile. Sa cuisse faisait la taille de mon index. »

Aussitôt atterris à Nashville, Ryan a été emmené au Vanderbilt Children’s Hospital.

« Nous sommes directement allés à l’hôpital, nous ne sommes pas rentrés à la maison pour voir nos enfants. »

« Les médecins n’avaient jamais vu ça et m’ont dit que si ça se passait aux États-Unis, ce serait une nouvelle nationale car c’était si choquant, d’être affamé pendant sept ans. Ils ne pensaient pas qu’il allait survivre. »

Ryan a souffert du syndrome de renutrition inappropriée et cela a pris jusqu’à janvier 2016 avant que son corps ne supporte d’être entubé pour l’alimentation. Il avalait de l’air pour se sentir le ventre rempli et régurgitait la nourriture.

Heureusement, en mars, il a pu commencer à prendre du poids, son corps a pris des mois avant d’être capable d’assimiler la nourriture.

« Il ne faisait pas confiance à la nourriture de l’orphelinat, alors il a appris à régurgiter pour demeurer en vie. Les médecins espéraient que ce soit comportemental, alors il était intubé jusqu’à l’intestin. »

Silencieux lorsque la famille l’a accueilli, Ryan n’arrivait pas à faire de contact visuel et ses muscles étaient atrophiés. Maintenant, il commence à faire des sons, à rire et il bouge.

Il mange même normalement, en très petites quantités. Selon Priscilla, cela prendra des années avant qu’il ne s’habitue.

« Il serait mort si on ne l’avait pas pris. Il est l’enfant le plus heureux que je connaisse. Il se réveille avec le sourire, va se coucher avec le sourire et pleure rarement. Nos autres enfants l’adorent, c’est notre petit bébé. »

Actuellement, Ryan voit des spécialistes, il serait peut-être autiste en plus d’être atteint d’une forme de nanisme.

« Aux parents qui souhaitent adopter, ne levez pas le nez sur les enfants avec des handicaps. Bien sûr, c’est une bataille et vous devez avoir un sens de l’humour noir. Si vous n’arrivez pas à rire, vous n’y arriverez pas, mais ces enfants valent la peine. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Derniers Articles