Dur dur le nouveau code de la route: la preuve! - Page 1/3

Pas si simple le nouveau code de la route: la preuve!

Avouons le d'emblée. Voilà bien un examen que l'on n'a aucune envie de repasser. Surtout à partir du 18 avril prochain puisque c'est à cette date qu'il sera présenté dans sa version relookée. Il faut dire que le coup de jeune s'imposait. Les questions datent de 1998! Autant dire des siècles, au regard de la technologie et des comportements. Ainsi, le téléphone portable était encore un luxe, le vélo une pratique limitée aux routes de campagne bien plus qu'en ville, la conduite "écologique", les émissions de CO2 ou la fonction start/stop inexistantes...

Du coup, le ministère de l'Intérieur a décidé de dépoussiérer ce bon vieux code de la route. Conçu avec des formateurs et des inspecteurs du permis, il compte 1000 nouvelles questions dont 100 vidéos. Pour obtenir le précieux sésame, - premier examen de France, rappelons le - les candidats devront répondre correctement à 35 questions sur 40, comme c'est le cas aujourd'hui. Le bachotage ne suffira pas. Car les questions font non seulement appel aux connaissances mais aussi au bon sens, à  la capacité à percevoir les risques sur la route. Quant aux tricheurs, pas sûr qu'ils parviennent à leurs fins: dès cet été, les épreuves seront proposées sur tablette, avec un casque remis à chacun et surtout, des questions différentes de celles du voisin! Aujourd'hui, le taux de réussite à cet examen s'élève à 71%, un pourcentage que les professionnels estiment déjà impossible à atteindre par les nouveaux candidats...

Page 1 sur 3

Derniers Articles