Des magasins profitent des soldes pour arnaquer leurs clients !

Découvrez les grandes arnaques que vous cachent les grands magasins.

Durant les soldes, on se jette sur les articles en faisant bêtement confiance aux prix affichés sur les étiquettes. Heureusement, quelques internautes veillent au grain et démontrent les grandes arnaques des grands magasins.

 

Le véritable prix des objets

 

Dans notre frénésie consommatrice des soldes, on ne fait pas toujours attention au véritable prix de certains objets et pourtant nous devrions. Heureusement, certains petits curieux y font plus attention que nous. Par exemple, certains magasins nous font croire à des prix dérisoires alors qu'il s'agit parfois d'un prix égal ou supérieur au prix d'origine.

L'astuce est simple : on monte le prix à 22€99 et ensuite, on effectue le rabais de 50%. Bien évidemment, les Community Managers de Maisons du Monde ont tout de suite répondu en donnant de vagues excuses peu réalistes. On vous a à l’œil, Maison du Monde !

 

les excuses

Source photo: maison du monde

Et si c'était le seul magasin à pratiquer ce genre d'arnaques... Plusieurs magasins s'y mettent, comme Conforama, qui rehausse les prix pour ensuite attribuer une remise de 30%. Au final, on retombe au prix de base...

Quand les responsables ont été interrogé leur réponse a été la suivante :

 

Le prix soldé a été réimprimé en noir et blanc sans mentionner l’ancien ni le montant du rabais. C’est une erreur étiquetage qui crée la confusion. Nous nous en sommes excusés à l’époque, et nous réitérons ces excuses. Depuis cet épisode, nous sommes très vigilants là-dessus.

 

Encore une fois, l'excuse est facile et il n'y a aucune preuve pour étayer les dires.

 

Certaines mauvaises langues diront que la loi ne fait rien pour empêcher de telle pratiques. Il existe cependant un arrêté préfectoral datant du 15 mars 2015 qui dit que :

 

Le vendeur doit montrer clairement sur l’étiquette le « prix de référence » à partir duquel il pratique un rabais et le rabais en question. Il doit donc pouvoir justifier de la réalité du prix de référence.

 

Mais de quel prix de référence parle-t-on ? Celui du concurrent le plus cher ? La loi reste floue. 

 

A partir de maintenant, vous devrez gratter les étiquettes avant de faire vos achats. Peut-être que la soi-disant bonne affaire et en réalité une grosse arnaque. 

 

Si cet article vous a plu, ou si vous trouvez une autre arnaque, n'hésitez pas à la partager sur notre page Facebook ou bien nous laisser un like et un commentaire

Derniers Articles