Découvrez ce qu'est la cyprine... - Page 1/2

La cyprine, la sécrétion qui exprime le désir féminin

Le terme est mieux connu des lecteurs de romans érotiques que de tout un chacun, et peu de femmes savent nommer ce liquide qui exprime leur désir, pourtant il existe : la cyprine. Qu’est-ce que la cyprine ? Quand est-elle sécrétée et pourquoi certaines femmes n’en émettent-elles pas ?

La cyprine, qu’est-ce que c’est ?

Non, ce n’est pas le prénom du dernier bébé d’une star hollywoodienne, même s’il est facilement envisageable que l’une d’entre elles l’exploite un jour, mais il ne vaudrait mieux pas. La cyprine est le terme désignant les sécrétions vaginales qu’une femme émet lors d’une excitation sexuelle. L’excitation peut être physique ou psychologique. Ces sécrétions sont produites à l’intérieur du vagin par les glandes périurétrales de Skene et les glandes de Bartholin. Le mélange de ces deux liquides produit un mucus relativement liquide, translucide ou légèrement blanc. La quantité de liquide sécrété varie selon le degré d’excitation, les moments du cycle menstruel et la santé de la femme. La texture, l’odeur et la couleur peuvent également être modifiées selon l’alimentation, les boissons…

La cyprine a quatre fonctions : auto-nettoyer le vagin, immuniser, lubrifier et faciliter la reproduction. Il ne faut pas confondre la cyprine et les pertes vaginales qui peuvent être le signe d’une infection. 

Quand apparaît la cyprine ?

Une excitation sexuelle directement physique, caresses, baisers ou touchers, sur une ou plusieurszones érogènes, ou bien une excitation psychologique, comme le simple fait de penser à l’être aimé, peuvent déclencher une émission de cyprine. C’est la raison pour laquelle on utilise cette expression un peu triviale, « mouiller », signifiant que vous êtes excitée, humide et prête à recevoir des caresses plus intimes et même une pénétration vaginale. Lorsque vous mouillez, c’est donc de la cyprine qui est sécrétée. Ainsi, lors des préliminaires, les caresses prodiguées par votre partenaire sur tout votre corps, sur des zones éminemment érogènes, servent essentiellement à exciter et à lubrifier suffisamment la vulve et le vagin pour permettre ensuite des touchers plus intimes, et unepénétration facile, tout cela sans frottement irritant. Lorsque vous avez émis ce liquide, cette l’introduction du sexe de votre partenaire en vous est beaucoup plus agréable pour vous deux, d’ailleurs l’homme peut également sécréter un liquide lubrifiant. 

Page 1 sur 2

Derniers Articles