Découvrez 15 histoires dignes d'un film d'horreur racontées par des enfants sur leur « ami imaginaire »... Vous n'allez pas fermer l'oeil de la nuit - Page 1/3

À l’occasion de la sortie du film « Dans le noir » de James Wan, le 24 août prochain, on vous a concocté une liste de 15 histoires flippantes racontées par des enfants sur leur "ami imaginaire"...

Si votre enfant a un ami imaginaire, il ne faut pas s’inquiéter. Il se laisse transporter par son imagination et son esprit créatif. Cependant, on peut parfois craindre l’isolement de l’enfant en question. Se créer un ami imaginaire parce qu’on en n’a pas dans la vraie vie, c’est triste… Et parfois, de la tristesse au morbide, il n’y a qu’un pas.


Un utilisateur de Reddit a eu l’idée de demander à la communauté de partager les histoires les plus flippantes racontées par des enfants à propos de leurs amis imaginaires. Des témoignages de parents, de sœurs ou de frères qui parlent de ça avec beaucoup de recul mais qui, sur le moment, se sont vraiment posé des questions… à en avoir la chair de poule.


Découvrez 15 témoignages bien glauques sur les enfants qui parlent de leur ami imaginaire :

 

1 – Le Capitaine commanditaire

nihilist.fm


« Le parent d’un de mes élèves m’a raconté lors d’une réunion qu’elle était inquiète pour son fils de 7 ans qui lui parlait d’un fantôme invisible, avec qui il discutait et jouait dans sa chambre. Il disait que le fantôme s’appelait « Le Capitaine », qu’il était un vieil homme blanc avec une barbe. Le garçon a dit à sa mère que Le Capitaine lui confiait que quand le garçon grandirait, son travail serait de tuer des gens et que Le Capitaine lui dirait qui devrait être tué. Le garçon pleurait et disait qu’il ne voulait tuer personne mais Le Capitaine lui répondait qu’il n’aurait pas le choix et qu’il s’habituerait rapidement à tuer. »

 

2 – Kelly, la fille du placard

American International Pictures


« Quand ma fille avait 3 ans, elle avait une amie imaginaire appelée Kelly qui vivait dans son placard. Kelly s’asseyait sur une petite chaise quand elle dormait, elle jouait avec elle, etc… Les trucs typiques d’amis imaginaires. Dans tous les cas, 2 années plus tard, ma femme et moi regardions le nouveau « Amityville », notre fille marchait juste au moment où la fille morte a les yeux noirs dans le film. Loin d’être perturbée, elle a dit : « Ça ressemble à Kelly ». « Kelly qui ? » avons-nous répondu. « Vous savez, la fille morte qui vit dans mon placard. » »

 

3 – Où est passé Roger ?

Hollywood Pictures


« Mon petit frère avait un ami imaginaire, Roger, qui vivait sous notre table à manger. Roger avait une femme et neuf enfants. Roger et sa famille vivaient en paix auprès de nous pendant trois ans. Un jour, mon petit frère nous annonça que Roger ne serait plus là désormais, confiant qu’il l’avait tué, Roger et sa famille. Je ne sais pas s’il s’en rappelle mais son incroyable manque de remords m’avait vraiment troublé… »

 

4 – Émilie, le sujet tabou…

rookiestew.com


« Quand ma sœur avait entre 6 et 7 ans, elle avait une amie imaginaire appelée Émilie. Elle nous a raconté qu’Émilie vivait dans son placard, portait une vieille robe noire, avait de longs cheveux noirs et le même âge que ma sœur. Ma sœur jouait avec elle constamment. Mes parents ont commencé à remarquer que ma sœur agissait bizarrement. Juste assise au centre de sa chambre, à murmurer certaines choses à Émilie, et à être de plus en plus distante vis-à-vis d’eux.


Je me souviens d’un jour spécifique. Mon frère est passé à côté de sa chambre et ma sœur était assise au centre de la pièce. Soudain, elle se retourna et lui siffla. Il s’est mis à avoir peur… Il m’a dit qu’« elle » ne ressemblait même pas à ma sœur. Mes parents ont couru vers sa chambre et je pouvais entendre ma sœur crier aussi fort qu’elle le pouvait : « Dehors ! ».


Je lui en ai parlé récemment, maintenant qu’elle a 24 ans. Elle m’a dit qu’Émilie avait pour habitude de lui dire de faire des choses horribles contre elle-même. Un jour, elle s’est réveillée sur le toit et ne s’est pas rappelé comment elle était montée là-haut. Je ne rigole pas ! Apparemment, Émilie détestait mes parents au plus haut point, et montait ma sœur contre eux. Depuis, ma sœur déteste parler de ça, et je n’ai donc pas osé lui en parler.


Tout ça s’est passé dans notre ancienne maison. Quand nous sommes allés dans une maison différente, Émilie avait disparu. Je n’invente rien de tout cela ! L’amie de ma sœur a causé beaucoup de soucis à ma famille et pendant très longtemps. Je suis juste contente que nous ayons quitté la maison depuis. »

 

5 – « Je ne peux pas le tuer… »

danoah.com


« Quand mon frère était petit, il agissait comme si des esprits lui parlaient à tout instant. Un jour, ma mère l’a entendu dire : « Je ne peux pas le tuer ! C’est mon seul papa ! » »

Page 1 sur 3

Derniers Articles