Déchirant : présente à Rio pour les JO, cette ex-médaillée olympique abandonne la compétition, en pleurs, au dernier moment, pour sauver son cheval, qu'elle ne sent « pas bien » - Page 1/2

Durant les qualifications des épreuves de dressage aux JO de Rio, Adelinde Cornellisen a interrompu sa reprise car son cheval tirait anormalement sa langue… Elle a décidé d’abandonner pour le sauver !


Les Jeux Olympiques sont parfois cruels pour les sportifs. Ils se préparent durant quatre ans afin d’être au maximum de leur potentiel au moment de la compétition. Malheureusement, quand vient le moment de l’olympisme, le corps lâche. Et pour les chevaux, en lice dans la compétition équestre, c’est la même chose.

 

dressage-news.com


Médaillée d’argent en individuel et médaillée de bronze en équipe il y a quatre ans lors des JO de Londres,Adelinde Cornellisen est une vraie star de l’équitation. Tout comme Jerich Parzival, son fidèle cheval à qui elle doit sa réputation. Cependant, ces olympiades brésiliennes ont tourné court alors que le duo faisait partie des favoris pour la médaille d’or.


Mardi matin, lors du début de l’épreuve du dressage, la jockey interrompt sa série de qualifications car son étalon tire anormalement la langue, et crache beaucoup de salive. Inquiète, Adelinde Cornellisen abandonne tout simplement la compétition et ramène Parzival dans le box.

 

NOS


D’après elle, le mauvais état de son cheval serait dû à « une piqûre mardi matin sur la joue par une bête, peut-être une araignée ». Âgé de 19 ans, Jerich Parzival était censé disputer sa dernière compétition mais les circonstances en décidèrent autrement. Il souffrait d’une fièvre assommante (plus de 40 degrés), le laissant totalement léthargique.

 

Eurodressage

Page 1 sur 2

Derniers Articles