Comment les nouvelles technologies ont rendu impossible les rencontres amoureuses au point de me faire péter les plombs - Page 1/3

 

Aujourd’hui, des rencontres, il est possible d’en faire en descendant dans la rue, en allant chez la boulangère (ou le supermarché), au boulot, dans le métro, dans les bars, les boîtes, les clubs de sport, au resto, au théâtre, un peu partout, un peu tout le temps. Le monde entier est un terrain de jeu. À cela s’ajoute le monde numérique avec la multiplication des sites et des applications de rencontre, pour avoir le choix de se bouger (ou non) et de pouvoir draguer en ligne pépère si besoin.


@EliteDaily

 

Car en descendant dans la rue, vous pouvez marcher dans une crotte. Au supermarché, au milieu de deux bouteilles de vin et d’un rouleau de PQ, il n’est pas aisé de minauder. Au boulot, il n’y a rien à se mettre sous la dent à part Robert, le gros lourd du service clientèle. Dans le métro, vous dormez. Dans les bars ou boîtes de nuit, vous êtes un peu trop pompette et avez du mal à juger de la qualité –dirons-nous– de la rencontre … Au club de sport, les traces de transpiration et les cheveux sales font de vous un mouchoir usagé. Au resto, votre appétit d’ogre-sse n’est pas très flatteur. Au théâtre, vous rigolez un peu trop fort, et jamais au bon moment. Tout ceci advient dans le pire des cas, il est rare (et inquiétant, mais ça arrive) de cumuler autant de désagrément de ce genre. Mais ça peut arriver, à moi par exemple.

C’est pourquoi, entre autres, les sites et les applications en ligne ont un tel succès. Ludiques et très diversifiés, il y en a pour tous les goûts et toutes les humeurs. 

 

Page 1 sur 3

Derniers Articles