Chez le vétérinaire, un chien réconforte un chiot lui aussi maltraité. Un geste bouleversant ! - Page 1/2

Il y a quelques semaines, à plusieurs jours d’intervalle, deux chiens ont été sauvés de leurs foyers en Caroline du Sud (États-Unis). Chacun de leur côté, ils ont vécu la même situation : la maltraitance, le même enfer. Une histoire commune qui pourrait sans doute expliquer pourquoi, au moment de se croiser dans la clinique vétérinaire, ils se sont tout de suite compris. 

@RESCUEDOGSROCKNYC


Sur la table d’opération, c’est Sammie, un bébé Boxer de 4 mois, devenu le jouet puis la victime de ses maîtres. Il a été frappé, traîné par une voiture et finalement colorié à la peinture bleue… Puis, celui qui lui tend la patte comme pour lui dire « ne t’inquiète pas mon pote, ça va aller maintenant », c’est Simon. Ce Border Collie d’un an se remet à peine de l’expérience douloureuse qu’il a traversée entre les mains de son ancien maître. Son corps porte encore les traces des châtiments qu’il a subis. 

Ce jour-là, en dépit des procédures médicales et de l’isolement prévu, Simon a voulu apporter son soutien à Sammie. C’est ainsi que les deux survivants ont partagé un moment empli d’émotion. Est-ce leur passé difficile, ou peut-être leur futur plus heureux qu’ils ont ressenti ensemble ? En tout cas, Simon et Sammie se sont littéralement connectés. 

« La compassion et la compréhension entre les animaux me surprendront toujours » déclare Jackie O’Sullivan, co-fondatrice du Rescue Dogs Rock NYC, le refuge new-yorkais qui a accueilli les deux jeunes chiens après leurs sauvetages. 

@RESCUEDOGSROCKNYC


Aujourd’hui encore, ils reçoivent de nombreux soins qui devraient leur permettre de reprendre une vie normale. Mais Sammie risque de perdre une jambe. Le résultat d’un tir de calibre 22 qu’il a reçu alors qu’il vivait encore chez ses propriétaires. En revanche, ce qui est sûr, c’est qu’il a gagné un véritable ami ! 

Depuis leur rencontre en salle d’opération, les deux miraculés ne se quittent plus d’un coussinet. Simon veille sur Sammie comme si c’était son frère, il suit même sa rééducation en faisant les mêmes exercices que lui pour l’encourager, alors que lui, n’en a pas besoin. À force d’efforts et de repos, Simon se remet rapidement, son état s’améliore et il sera bientôt de nouveau disponible à l’adoption. En ce qui concerne le bébé boxer, même s’il lui faut plus de temps pour retrouver ses pleines capacités, les vétérinaires se déclarent confiants. 

« Il aura besoin d’autres opérations, de séances de laser et d’une longue rééducation pour sortir de toutes ces galères. En plus, il a vécu un grand traumatisme pendant son enfance, et à cet âge-là, cela peut laisserdes séquelles au niveau du comportement. Mais nous allons faire le maximum pour qu’il grandisse normalement » explique Jackie O’Sullivan. 

Page 1 sur 2

Derniers Articles