Chaud au coeur: Elle est le premier bébé à guérir d'une leucémie!

Un combat qui partait perdant

La petite Layla Richards, 11 mois, atteinte d'une leucémie (cancer du sang), a enfin eu un rayon de soleil après un combat qui démarrait presque perdant. 

Alors que tout le monde la croyait condamnée, les traitements accumulant échecs sur échecs, la petite britannique qui n'en voyait plus le bout a eu la chance de croiser le chemin de la biotech française Celletics

La start-up spécialisée dans l'immunothérapie est derrière cette fabuleuse guérison qui relève presque du miracle. La prouesse a été réalisée à l'aide de CAR-T, des ciseaux moléculaires capables de détecter et détruire les tumeurs qui échappent aux mécanismes de défense du corps. 

Cellectis, qui a baptisé ce traitement UCART 19 en juin, lorsqu'elle a soigné la petite Layla, cherche maintenant à standardiser des médicaments et à les commercialiser à des prix abordables. 

Effectivement, les laboratoires comme Kite, Juno ou Novartis, proposent ce genre de traitement mais à des prix allant de 250 000 à 1 million d'euros la dose. La start-up est à l'origine d'un réel progrès scientifique. 

 

Derniers Articles