Cette femme a décidé de regarder plusieurs échantillons de larmes au microscope. Elle a découvert une réalité troublante...

Un jour, Rose-Lynn Fisher s'est posé une drôle de question : Est-ce que les larmes de tristesse ressemblent aux larmes de bonheur ? Pour le savoir, elle a alors entrepris de les observer à l'aide d'un microscope...

Elle a étudié plus de 100 différents échantillons de larmes, et elle s'est rendu compte que les larmes de bonheur sont très différentes des larmes de douleur, ou encore des larmes provoquées par le découpage d'un oignon. Celles qui nous viennent lorsque l'on rit intensément n'ont rien à voir avec les larmes de chagrin. Comme des gouttes d'eau dans l'océan, chaque larme porte en elle tout un microcosme de sentiments et d'émotions humaines. Figures géométriques, courbes, arabesques invoquant de paysages surréalistes, le microscope permet d'immortaliser les émotions au degré de l'infiniment petit. Voici quelques images de son projet intitulé « Topographie des larmes ».


 

Rire aux larmes

Larmes de changement

Larmes de chagrin

Larmes d'oignons


 

L'explication ? Il existe plusieurs types de larmes différentes, qui n'ont en réalité rien à voir les unes avec les autres. Certaines sont provoquées par des réflexes (le bâillement par exemple) d'autres sont dues aux émotions, d'autres enfin sont produites en continu pour éviter que nos yeux ne se dessèchent. Les larmes contiennent toutes diverses substances comme des huiles, des anticorps, des enzymes, mais lesdifférents types de larmes contiennent aussi différentes molécules. Par exemple, les larmes provoquées par la souffrance contiennent des hormones et des neurotransmetteurs comme l'encéphaline qui est un antidouleur naturel, libéré par le corps lorsqu'il est soumis à un stress.


 

Larmes pour garder l’œil humide

Larmes pour une réunion éternelle

Larmes de fin et de commencement

Larmes d'un nouveau souffle, redirigé

Larmes de soulagement

Larmes d'espoir

Larmes d'exaltation

Larmes du souvenir

Comme les flocons de neige ou les empreintes digitales, aucune larme n'est semblable à une autre. On le voit bien sur ces images, il y a parfois des différences incroyables entre chacune d'entre elle. Si vous aussi vous avez été surpris et touché par la beauté simple de ces larmes vues de très près, n'oubliez pas de partager cet articles avec d'autres.

Derniers Articles