Ces 24 installations olympiques qui ont été abandonnées et qui prouvent à quel point les JO peuvent engendrer un énorme gaspillage d'argent ! - Page 1/4

Si les yeux du monde entier sont tournés actuellement vers Rio de Janeiro où se déroulent les Jeux Olympiques, on ne sait jamais ce que deviennent les installations olympiques après coup. Ces photos vont vous donner une certaine idée…


En effet, le contraste entre l’éclat doré des médailles et l’obscurité de l’après-JO ne semble pas avoir d’égal. Durant trois semaines, les sportifs peuplent le village olympique, les journalistes ont pris place tout autour et le public, venant des quatre coins du monde, sont là pour assister à l’événement.


Trois semaines durant lesquelles Rio de Janeiro est le centre du monde… Mais après ça, que se passe-t-il ? Que deviennent toutes ces installations spécifiquement construites pour les JO ? Tous les deux ans (on compte aussi les Jeux Olympiques d’hiver), une ville attire tous les regards durant quelques semaines avant de retomber dans l’oubli…


Finalement, toutes ces installations olympiques finissent, pour une grande majorité, abandonnées, désertées et envahies par la nature. Pour trois semaines de gloire, c’est beaucoup d’argent gaspillé quand on voit les ruines de ces installations.


Voici 24 photos d’anciens sites olympiques qui ne font plus rêver personne :

 

1 – La piste de bobsleigh à Sarajevo (JO d’hiver de 1984)

 

Dado Ruvic


2 – Un bassin d’entraînement à Athènes (JO de 2004)

 

Thanassis Stavrakis/AP


3 – Tour de saut à ski à Cortina d’Ampezzo, Italie (JO d’hiver de 1956)

 

Fabio Gregorini


4 – Piscine dans le village olympique de Berlin (JO de 1936)

 

Peter Bromley


5 – Tour de saut à ski à Grenoble (JO d’hiver de 1968)

 

Maxime B

Page 1 sur 4

Derniers Articles