Ces 10 petits mensonges qu'on sort tout le temps

"On n'a pas de secret l'un pour l'autre, on se dit absolument tout"

Allez, vous avez forcément déjà entendu ça quelque part. C'est mignon. Mais vous imaginez deux secondes un monde où on se dirait absolument tout ce qu'on pense ? La vérité. Toute la vérité. Rien que la vérité . Ce serait tout bonnement insupportable. Pour vous le prouver, voici quelques exemples de petits mensonges qu'on use au quotidien , tout simplement parce que c'est parfois plus simple, plus pratique, moins méchant ou juste parce que "franchement, ça ne se fait pas". Tour d'horizon.

#1. "Mais non, chéri(e), tu n'as pas grossi"

Variante : "Un chouïa mais ça te va encore mieux." Interdiction formelle de répondre : "Oui, vachement ! J'osais pas te le dire". Ou c'est grosse tempête en perspective !

#2. "Ça te va super bien !"

À un(e) collègue qui nous coince avec une question piège : "J'ai acheté ce petit haut hyper mignon hier, t'en penses quoi ?" On a le choix ? On ne va pas aller lui dire que l'espèce de truc immonde qu'elle porte ressemble à une boule informe...

#3. "Le dessert est à tomber par terre !"

Dans la catégorie des petits mensonges, il fait partie des plus risqués. On ne dit pas, c'est plus facile pour s'en sortir à un repas de famille chez beau-papa mais sur l'échelle du danger, on est à 9/10. Imaginez qu'il vous resserve le même "truc" infecte la prochaine fois ! Allez, bon courage hein.

#4. "Ce n'est pas toi, c'est moi."

Classique mais indémodable, dans la veine du "Je préfère qu'on reste amis, parce que tu comprends on s'entend trop bien", il y aussi le "c'est juste que tu es trop bien pour moi". Que celui qui n'a jamais dit l'un de ces petits mensonges nous jette la première pierre.

#5. "C'est... conceptuel."

Clairement, ce tableau/affiche/haut/objet est immonde. Mais, Mathieu a l'air tellement content d'exposer sa trouvaille à tout le monde que vous n'allez pas lui sortir de but en blanc : "Je t'arrête tout de suite, il faut vraiment n'avoir aucun goût pour avoir dépenser de l'argent pour une merde comme ça". On est d'accord.

#6. "Oh génial, vous en êtes à combien de mois ?" "Je ne suis pas enceinte..."

C'est le genre de situation délicate qui peut arriver, un peu d'embonpoint mal placé et on a cru que... ah, vous n'êtes pas enceinte ? Du coup, on se raccroche aux branches. La prochaine fois, on parle de la météo avec les gens qu'on ne connait pas bien, ça suffira !

#7. "Mon pneu a crevé / mon train a eu du retard / un voyageur a fait un malaise"

Cochez la bonne réponse. C'est le genre de trucs qui nous arrive tellement souvent que c'est forcément super crédible. Classique. Et sinon, on a besoin d'en dire plus sur votre panne de réveil ?

#8. "Oh, il est trop mignon !"

Honnêtement, vous vous voyez lâcher à des parents qui envisagent leur enfant comme la 8e Merveille du monde qu'il ne ressemble à rien, ah, si un petit air de Gollum peut-être ?

#9. "Oui, carrément, je te tiens au courant"

Quand dans une conversation on vous lâche une invitation à un événement X auquel vous n'avez aucune envie d'aller, vous n'allez pas forcément pouvoir lâcher un "je ne suis pas dispo" de but en blanc, surtout si c'est dans deux mois. Par contre, le coup de l'imprévu en mode busy, ça passe crème. Au moins, il/elle fera semblant d'y croire.

#10. "Là je ne peux pas, mais on s'appelle !"

Le truc qui veut absolument tout et rien dire. On s'appelle. Oui. Un jour. Peut-être. Comprendre : JA-MAIS de la vie !

Et dans cet article, nous n'avons pas traité des mensonges qu'on dit aux enfants pour les faire patienter ou seulement pour arrêter leur chaîne de "Pourquoi ?" car, c'est un fait,quand un enfant pose une question et qu'un adulte lui répond, un enfant ne dira jamais "ah oui ok, je vois, bon bah parfait, c'est tout ce que je voulais savoir" , non. Rien n'étanche la soif de savoir d'un gosse. Et c'est pour ça qu'il arrive de passer des moments compliqués par exemple lors de trajet en voiture. Ce qui peut amener des situations très drôles 

 

Derniers Articles