Ce peuple d'Indonésie cohabite normalement avec les corps de ses défunts - Page 1/4

 

 Les morts ne les effraient pas, et l'amour qu'ils portent envers leurs ancêtres est tel qu'ils trouvent normal de partager leur existence avec les dépouilles de leurs proches qui ont été préalablement momifiées.  

 

Pour eux, la personne décédée n'est pas vraiment morte mais seulement malade.

 

 C'est donc logiquement qu'ils s'occupent de ces corps desséchées, qu'ils leur donnent à manger, leur laissent la lumière dans la pièce une fois la nuit tombée, etc... Cette attention portée au corps des défunts varie cependant selon la classe sociale de la personne décédée : plus l'origine sociale est élevée, plus le défunt fera l'objet d'une participation prolongée à la vie des vivants. 

 

 Tout cela peut sembler macabre et repoussant, mais il est toujours difficile de comprendre une tradition telle que celle-là lorsqu'on vient d'une autre culture. Regardez ces quelques photos qui illustrent les marques de respect pour les défunts chez les Torajas : 

 

Un membre de la famille ajuste les lunettes portées par Tappang Rara, qui est décédé en 2006 à 65 ans

 momie torajas

Source : foozine.com

 

Page 1 sur 4

Derniers Articles