Avoir un IMC normal ne veut pas dire que l'on est en bonne santé... - Page 1/2

On peut avoir un IMC normal et être en mauvaise santé

Ne pas se fier aux apparences : l’Indice de Masse Corporelle (IMC) ne serait pas forcément un indicateur de bonne santé. C’est ce qui ressort d’une nouvelle étude* américaine publiée dans la revue scientifique International Journal of Obesity (IJO). D’après celle-ci, utiliser l’IMC pour évaluer l’état de santé des individus serait une hérésie.

Pourtant, on a tendance à lui faire une confiance aveugle, à cet IMC. Obtenu par un calcul peu savant (poids divisé par la taille), il permet d’estimer la corpulence d’une personne. Et donc, par extension, d'évaluer notre état de santé. Or, d’après la chercheuse A. Janet Tomiyama, qui a dirigé l’étude, c’est une erreur. Avec ses collègues, elle a étudié le lien entre l’IMC et plusieurs marqueurs de santé, comme la tension artérielle et le taux de cholestérol, de glucose ou encore de triglycérides.

Page 1 sur 2

Derniers Articles