7 choses angoissantes et effroyables que toutes les femmes vivent chez le gynécologue

On appréhende tous ce moment disons crucial avec un peu d'exagération, nous rendre chez le gynéco, est de loin une partie de plaisir. Il faut se l’avouer, aller chez le gynécologue, ce n’est pas une sinécure !

 

Toutefois, bon gré, mal gré, toutes les filles finissent par se plier à cette démarche qui leur assure bonne conscience, excellente santé et qui les protège contre d’éventuels désagréments féminins. Même si c’est dans l’intérêt de chaque femme de rendre une petite visite de courtoisie à son gygy à chaque fois que l’occasion se présente, ce rendez-vous n’en reste pas moins source de beaucoup de stress et d’angoisse.

 

 

Si vous aussi, vous n’aimez pas aller consulter votre cher gynécologue, sachez que vous n’êtes pas la seule à souffrir de « gygy-phobie ». Voici d’ailleurs les choses que vivent les femmes à chaque fois qu’elles franchissent le seuil d’un cabinet gynécologique… N’essayez pas de les éviter, c’est inéluctable !

 

Les 7 étapes angoissantes d’une visite chez le gynécologue :

 

1- Une ambiance pesante dans le cabinet

 

Dès que votre rendez-vous est pris, vous stressez à l’idée de devoir vous exposer, comme à chaque fois. Comme si cela ne suffisait pas, dès que vous pénétrez dans la salle d’attente, vous vous retrouvez face à toutes ces futures mamans aux ventres bien gonflés, accompagnées de leurs maris excités à l’idée d’assister à l’échographie. Vous vous demandez même s’il ne serait pas préférable de revenir un autre jour !

 

2- Des idées plein la tête

 

Une fois installée, votre cerveau se met à 100 à l’heure. Même si vous avez pris une douche avant de venir, vous vous demandez continuellement si vous êtes propre, si vous sentez bon, et ce que penserait votre gynécologue en voyant que vos poils pubiens ont repoussé… Malgré tous vos efforts pour vous calmer et vous dire que ce n’est qu’une visite médicale comme une autre, rien n’y fait !

 

3- Un temps qui ne veut pas passer

 

Pour détourner votre attention de ce qui vous attend, vous décidez de feuilleter un de ces magazines éparpillés sur la table basse de la salle d’attente. Malheureusement, le numéro date de quelques mois déjà et les sujets traitent presque tous de… Gynécologie ! Votre projet de vous changer les idées tombe à l’eau !

 

4- Des questions embarrassantes

 

Votre tour est enfin arrivé. Vous êtes face à votre médecin souriant qui commence à vous poser des questions plus embarrassantes les unes que les autres, et auxquelles vous ne savez pas quoi répondre. Soit vous avez oublié la date de vos dernières règles, soit vous ne savez pas comment décrire le problème dont vous souffrez avec les bons mots… c’est toujours ainsi dès que vous franchissez le pas du cabinet de votre gynécologue. Heureusement, un seul passage à la salle d’examen et tout cela sera tiré au clair !

 

5- Le fameux gel qui vous salit partout

 

Une fois installée dans le fauteuil d’examen pour passer l’échographie, votre médecin verse le fameux gel sur votre ventre. Mais dès que celui-ci entre en contact avec votre peau, vous avez envie d’uriner tellement il est froid sur votre peau chaude. De plus, en bougeant la sonde dans tous les sens, le gel s’étale partout et salit même vos vêtements. Le comble, le mouchoir que vous tend l’infirmière pour vous essuyer n’est pas assez absorbant et ne vous permet pas d’enlever toute la quantité de gel avec laquelle votre médecin vous a généreusement tartinée !

 

6- L’examen gynécologique

 

Vous tentez d’oublier votre gêne et votre inconfort en essayant tant bien que mal de déchiffrer ces images sur l’écran, mais les expressions faciales de votre gynécologue vous mettent la puce à l’oreille. Vous avez le cœur qui bat et vous buvez ses paroles en vous demandant quel sera son verdict, même si vous ne souffrez d’aucun symptôme qui pourrait annoncer une maladie quelconque. Vous avez l’impression d’être là depuis des heures, avant qu’il n’annonce enfin que tout va bien et qu’il n’y a pas lieu de vous inquiéter.

 

7- Le passage à la caisse

 

Une fois l’examen terminé, vous laissez échapper un profond soupir de soulagement et un grand sourire se dessine sur vos lèvres. Vous passez au bureau pour une petite discussion et la prise d’un prochain rendez-vous, puis direction à la caisse. Maintenant, c’est à votre porte-monnaie d’être en souffrance !

Derniers Articles