3 preuves que les filles qui ont grandi sans père sont bien plus fortes que les autres

Je n'ai pas de père, et alors ?

Il est de moins en moins rare de vivre dans une famille recomposée ou séparée. En France, un mariage sur deux dure moins de dix ans et 15% des 25-65 ans vivent seuls. Rien qu'en 2013, il y a eu plus de 120 000 divorces !

 

Mais alors, que se passe-t-il si vous êtes élevée uniquement par une famille monoparentale et si vous apprenez que votre père n'en a rien à faire de vous, et s'est barré loin jusqu'à ne plus laisser de traces ?

 

Première réaction tout à fait légitime : la colère. Mais surtout, ne laissez pas cette situation gâcher votre vie car vous ne le savez certainement pas encore, mais en grandissant, vous deviendrez bien plus forte que vous ne l'auriez été. 

 

1. Pas besoin d'avoir un homme sous le coude pour réussir

Mère qui porte un enfant sur le dos

Source photo : Evgenij Yulkin

 

Jamais dans notre vie, nous n'aurons besoin d'un homme pour nous en sortir. Ce n'est pas une question de sexisme ou de fierté personnelle, c'est juste une question de force.

 

Une mère célibataire a redoublé d'efforts pour offrir à ses enfants tous ce dont ils ont besoin. Elle va être la mère et le père à la fois. Elle sera l'exemple même prouvant que dans la vie, pas besoin d'un "il" pour réussir. Elle a réussi ? Alors pourquoi pas nous aussi ?

 

Même si parfois, quelques faiblesses familiale se manifestent par le manque d'un père, il est important de se souvenir que dans un mariage, il n'est pas question de se reposer sur l'autre. Vivre à deux est un privilège qui s'apparente plus à un travail d'équipe. 

 

On a jamais eu "d'équipe" ? Tant pis. On n'en aura jamais besoin : cette vie familiale, peu évidente soit-elle, a fait de nous des adultes plus indépendants et dégourdis. 

 

2. On devient plus ambitieuse et indépendante

Maman et sa fille qui joue

Source photo : Irina Efremova

 

Si on a le "malheur" d'être élevée par une mère célibataire, tout de suite, on sent les regards lourds de pitié se poser sur nous. Parfois même, certaines personnes ne se gênent pas de nous le faire savoir par des mots : "Pauvre petite, ça ne doit pas être évident tous les jours..."

 

Or, c'est totalement ridicule. Déjà parce que nous n'avons pas besoin de votre pitié et parce que jamais une enfant venue d'une famille divorcée ne comprendra entièrement ce que cela signifie pour la simple et bonne raison que nous n'avons jamais connu de "meilleure" famille que celle que nous avons déjà. On ne connait pas le manque puisqu'on n'a jamais eu autre chose que notre mère. 

 

La pitié ne provoque pas la honte. Au contraire, elle gonfle notre fierté et nos ambitions : "J'en suis arrivée là, au même point que vous, avec un désavantage et c'est grâce à ma mère que nous ne sommes pas restées sur la touche !". 

 

3. On n'est pas des pleurnichardes émotionnellement fragiles !

Deux jeunes femmes adultes

Source photo : Irina Efremova

 

Une mère célibataire est une femme bien plus forte que ce que vous pouvez le penser. Et cette qualité-là, elle nous l'a transmise !

 

Sa plus grande force est certainement celle qu'elle puise dans ses enfants : ne jamais montrer que cette vie monoparentale est difficile. Elle saura dissocier les vrais problèmes des faux qui ne sont là que pour vous décourager. 

 

Grâce à elle, on a appris d'expérience qu'on ne peut compter que sur soi-même et qu'il ne faut surtout pas se rajouter un boulet au pied. Amour, amitié ou boulot, si l'un d'eux vous tire vers le bas, il faut savoir tourner la page et ne pas s'y accrocher. 

 

Etre uniquement élevée par sa mère, nous apprend à devenir plus forte émotionnellement, pas non plus comme des robots, mais comme des femmes à qui la vie ne pourra plus faire grand chose, finalement. Alors que d'autres seront encore en train de pleurnicher après avoir perdu leur travail, nous, nous serons déjà en train de nous préparer pour l'entretien suivant. 

 

Alors surtout, n'oubliez jamais de remercier votre mère grâce à qui vous êtes devenue la femme que vous êtes !

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le liker et le partager !

Derniers Articles