21 choses sur les règles que vous ne connaissiez pas !

Ça va saigner !

Vous passez beaucoup de temps à subir ces menstruations, pourtant le phénomène reste assez mystérieux. Penchons-nous sur le sujet.

 

1 – Que se passe-t-il pendant les règles ? 

 

Le cycle menstruel est programmé pour que vous tombiez enceinte. Quand l’ovulation intervient au milieu du cycle, un œuf est relâché des ovaires et se dirige vers les trompes de Fallope. C’est ici que les spermatozoïdes viendront à sa rencontre pour la fécondation. Dans le même temps, votre corps produit davantage d’hormones et de progestérones, ce qui rétrécit le conduit de l’utérus pour la fécondation. Mais si vous ne tombez pas enceinte, le taux de progestérone n’augmente pas et la membrane utérine ne se rétrécit pas. Voilà le processus des règles en quelques mots.

 

2 - La pilule contraceptive sert à simuler la période des règles

contraceptif fausse regle

 

Si vous utilisez la pilule ou un autre moyen contraceptif, vos règles fonctionnent différemment. Ces hormones ordonnent au corps de produire plus de progestérones. Sans cet apport de progestérone, la membrane ne se reconstruit pas au maximum, ce qui fait que les règles sont plus légères. En général, l’ovulation ne se produit pas tous les mois. 

 

3 – C’est totalement normal de ne pas avoir ses règles avec les contraceptifs

pas de regle avec la pilule

 

Comme nous l’avons dit précédemment, ces contraceptifs simulent la période des règles. C’est donc normal si vos règles sont légères. Ne vous inquiétez pas. 

 

4 -  Ce n’est pas grave si vous prenez la pilule pour retarder vos règles

retarder ses règles avec la pilule

 

Il n’y a pas de risque à retarder la période des règles avec la pilule, vous saignerez juste un peu plus après. 

 

5 – Le syndrome du choc toxique est TRÈS rare, vous pouvez dormir avec un tampon

Le syndrome du choc toxique (CST) est une maladie infectieuse rare et aiguë, potentiellement létale, causée par une toxine bactérienne qui pénètre dans la circulation sanguine à la suite d'une infection par un agent pathogène. Dans le passé, on croyait que cela se produisait avec l’utilisation des tampons suber-absorbants. Dans les années 1980, seulement 12 femmes sur 100,000 étaient atteintes. En 1986, 1 femme sur 100,000 seulement. La technologie sur les tampons a beaucoup évoluée depuis les années 80, néanmoins si vous avez de la fièvre, des nausées et de l’eczéma appelez votre docteur LE PLUS VITE POSSIBLE.

Mais vraiment, ne vous inquiétez pas, ça ne risque rien de garder un tampon pendant la nuit. Utilisez juste les tampons les moins absorbants. 

 

6 – Les règles peuvent être marrons ou noires, ça ne signifie pas que vous êtes sur le point de passer l’arme à gauche 

 

regle marron

 

Ne vous focalisez pas sur la couleur de vos règles. Le rouge vif est un signe d’un saignement important. Si c’est marron c’est parce que ça fait un moment que les saignements sont dans le vagin. 

 

7 – Si vous n’avez pas vos règles, ça ne signifie pas obligatoirement que vous êtes enceinte, même si c’est généralement le cas

regles et la grossesse

 

La cause la plus commune de l’absence de règle est la grossesse. Mais il y a d’autres facteurs comme le stress, les changements de poids, les régimes extrêmes ou les changements d’exercices. Si cela vous inquiète, consultez votre médecin. 

 

8 – La meilleure façon d’éviter les crampes dues à la menstruation est de prendre un antidouleur AVANT qu’elle ne commence

crampes regles

 

Ne jouez pas au héros ! Les crampes sont causées par quelque chose qu’on appelle les prostaglandines, qui sont relâchées pendant les règles. En prenant des dolipranes ou de l’ibuprofène, la production de prostaglandine est limitée. L’erreur commise par beaucoup de personnes est de ne pas oser prendre des médicaments. Si vous prenez ces antidouleurs dès l’apparition des premières gouttes de sang, vous allez diminuer vos crampes, mais aussi l’écoulement. 

 

9 – Le syndrome prémenstruel n’est pas une blague : si vous cherchez le coupable, dirigez-vous vers vos hormones

 

 

Si vous êtes anxieuse, que vous avez de l’acné, des migraines, diarrhée, que vous êtes fatiguée, lunatique… C’est à cause des changements hormonaux pendant la période des règles.

 

10 – Les règles ne sont pas forcément synonyme d’ovulation

 

 

C’est un truc de fou non ? Avoir ses règles ne signifie pas obligatoirement l’ovulation ou la possibilité de fécondation. Si vous avez des problèmes pour tomber enceinte, votre docteur peut vous aider à déterminer votre période d’ovulation. 

11 – Votre cycle menstruel tombe tous les mois et cependant il peut ne pas être régulier

regles irrégulières

 

Tout d’abord, le terme « normal » dépend de l’individu. Le cycle moyen est de 28 jours, mais si vous avez vos règles après 23 jours sur 30, c’est normal. Ce qui n’est pas régulier c’est quand votre cycle change d’un mois sur l’autre. Donc si vous avez 23 jours entre vos règles et d’autres fois 30, vous avez un cycle irrégulier. Cependant vous avez toujours vos règles une fois dans le mois. Cela peut être un signe d’une non-ovulation. 

 

12 – Des irrégularités occasionnelles ne sont pas très graves. Mais si vous avez toujours des dates différentes, cela pourrait signifier que votre fécondité pourrait poser problème

 

 

Si vos cycles sont en permanence irréguliers, vous devriez parler à votre médecin. Il se pourrait que ce soit lié à une maladie de la thyroïde ou Syndrome de Stein-Leventhal. L’autre raison est le stress.

Le traitement privilégié est de prendre un contraceptif hormonal. 

 

13- A peu près toutes les maladies peuvent influer sur vos règles

 

 

Que ce soit une maladie du cœur au cancer en passant par l’anorexie, cela affecte le cycle menstruel. Cela ne signifie pas que les cycles bizarres sont dues à une maladie mais, sachez que si vous êtes atteinte d’une de ces maladies, alors vos règles peuvent être touchées. Parlez à votre docteur de votre fertilité si vous avez une maladie de ce type. 

 

14 – Il y a souvent une petite « odeur » pendant ou après vos règles mais ce n’est pas la peine d’acheter des tampons parfumés

odeurs règles

 

L’intérieur de votre vagin ne doit pas sentir mauvais et tous les parfums de synthèse et les produits chimiques sur les tampons peuvent l’irriter. Mais ce n’est pas rare qu’une odeur se dégage de votre vagin à cause des niveaux de pH. Assurez-vous de nettoyer votre vagin de façon correcte et ça devrait bien se passer. 

 

15 – Saigner entre vos règles n’est pas inquiétant

 

grumeau regle

 

Certaines femmes saignent pendant l’ovulation (vers le milieu du cycle) et cela peut être dû à des facteurs hormonaux ou à un nouveau contraceptif. Ce n’est pas grave mais si cela arrive TOUT le temps parlez-en à votre médecin.

 

16 – Vos règles peuvent changer à l’aube de vos 40 ans

 

L’âge moyen de la ménopause est de 51 ans mais des changements peuvent intervenir aux alentours de vos 40 ans. 

 

17 – C’est possible d’avoir ses règles en étant enceinte

regles enceinte

 

OK, ce ne sont pas vraiment des règles, mais 1/3 des femmes disent avoir eu des saignements durant les premiers mois de la grossesse. 

 

18 – Vos parties génitales peuvent être plus sensibles vers la période des règles

 

 

Les recherches affirment que les récepteurs des douleurs changent pendant les règles. Ne prévoyez pas une épilation du maillot juste avant. Cela dépend totalement de la personne mais être plus sensible (dans un sens positif ou négatif) est tout à fait normal. 

 

19 – Il peut y avoir des petits grumeaux pendant les règles

 

 

Non ce n’est pas le signal d’une mort imminente. Les grumeaux veulent dire que vous saignez abondement, ça ne veut pas dire qu’il y a un quelconque problème. 

 

20 – En revanche si vous saignez beaucoup plus que votre tampon ou serviette ne peut contenir, c’est un souci

 

 

Un saignement surabondant c’est la misère et c’est probablement le signe d’un problème hormonal, d’une infection ou d’un polype. Appelez votre gynécologue si c’est le cas. 

 

21 – En général, la seule raison pour aller voir votre médecin est un changement brutal dans les règles

 

 

 

docteur regle

 

Quel changement brutal ? Si par exemple vous saignez abondamment d’un seul coup ou si vos règles durent beaucoup plus longtemps que d’habitude. Allez rendre une petite visite au médecin si vous avez ce genre de problèmes.

 

Derniers Articles