11 spécialités bretonnes à tester d'urgence ! Si vous ne connaissez pas la 8, vous êtes passé à côté de quelque chose de dingue ! - Page 1/6

 

@camping-finistere-bretagne

 

Il ne faut surtout pas rigoler avec la Bretagne. SURTOUT. PAS. La culture de cette région française un peu à part est une véritable institution dans le pays. Entre ses fameuses galettes, sa langue qui semble si compliquée à apprendre et ses paysages magnifiques, effectivement, il est difficile de passer à côté. 



On connaît tous au moins une personne dans notre entourage qui est « bretonne », que ce soit par son père, sa grand-mère, ou encore par la grand-mère de la belle-sœur de son père, ou quelqu’un qui a vu sa vie changer du tout au tout après avoir dégusté une galette au sarrasin suite à un détour par Quimper. 


Hé oui, la Bretagne, ça nous change la vie. Et on va vous le prouver. Zoom sur les incontournables spécialités culinaires de cette région française immanquable ! 

 

1. Galette, crêpe de Sarrasin, crêpe bretonne ? L’éternelle question.

@meilleurduchef

 

Qui n’a jamais fait face à cette sempiternelle question, évidente pour tout breton qui se respecte, mais source de confusions pour le néophyte parisien : Qu’est-ce qu’une crêpe et qu’est-ce qu’une galette ? Ne vous inquiétez pas, on vous explique tout. 



Selon la région dans laquelle on se trouve dans le pays Breton, la notion peut varier. En Haute-Bretagne, par exemple, la « Galette de sarrasin » est faite à partir de farine de sarrasin (aka le blé noir), et elle est généralement servie avec des garnitures salées, formant ainsi un plat tout à fait ordinaire. À base d’eau, de farine de sarrasin et de sel, elle est épaisse, molle et comporte des trous à la surface. 



En Basse-Bretagne, elle est composée de lait, d’œuf, de farine de froment, et de sarrasin : il s’agit là d’une « crêpe » : fine et croustillante, elle est dégustée sucrée comme salée et sa texture est cassante quand la cuisson est finie. 

 

Page 1 sur 6

Derniers Articles