10 choses qui changent dans votre corps... lorsque vous n'avez pas de relation sexuelle pendant longtemps

Comme vous devez sans doute le savoir, pratiquer le sexe régulièrement peut avoir un certain impact sur votre corps, influencer votre humeur et tout un tas d’autres petits trucs… Mais qu’en est-il de l’abstinence ? Comment évolue votre état de santé lorsque vous arrêtez soudain ?

Que cela résulte d’une décision de votre part (vous avez besoin de faire le point après vos dernières relations amoureuses désastreuses, vous avez décidé de rentrer dans les Ordres, etc.) ou bien que vous soyez forcé à l’abstinence (personne ne veut de vous depuis que votre coiffeur a raté votre coupe de cheveux), le résultat est le même : le manque de sexe peut impacter votre corps.


Voici 10 choses qui sont susceptibles de changer lorsque vous n’avez pas de relation sexuelle pendant longtemps :


@AP


1. Votre système immunitaire s’affaiblit


Le sexe a pour effet de pousser votre corps à produire et à renforcer ses anticorps, donc si vous vous abstenez (par choix ou par obligation), vous pouvez vous retrouver plus exposé aux rhumes, à la grippe, à la gastro et autres maladies.

2. Vous vous retenez moins facilement de faire pipi


De là à dire que manquer de sexe peut vous rendre incontinent, ce serait exagéré… Mais le sexe consiste en un exercice certain pour le renforcement des muscles pelviens, qui permet de contrôler notre besoin d’uriner et de nous « retenir » jusqu’à être arrivé aux toilettes. Manquer de sexe peut donc influer légèrement sur cela, et vous pourrez vous retenir moins longtemps.

3. Votre estime de vous est plus basse, vous êtes plus facilement frustré


Vous avez moins confiance en vous si vous n’avez pas eu de relation sexuelle pendant longtemps, tout simplement parce que l’acte sexuel produit une hormone qui a pour effet secondaire de vous rendre plus sûr de vous et plus heureux avec vous-même. Bien entendu, si vous ne vous abstenez pas de sexe par choix (mais plutôt parce que vous n’avez pas vraiment d’opportunité), une détresse purement psychique, aggravée par le regard de la société, peut s’ajouter à cette cause physique — et vous pouvez être conduit à penser que vous n’êtes pas désirable.

4. Votre pression sanguine augmente


Le sexe permet en effet de conserver une pression sanguine modérément basse, et en l’absence de sexe la pression peut augmenter légèrement. Pas de panique, c’est tout à fait normal, et la différence est très minime — cela ne devrait pas en principe impacter votre santé ! Évidemment, si vous êtes potentiellement sujet à des troubles, vérifier votre pression peut être une bonne idée, cela ne vous fera en tout cas pas de mal.


5. Vous pouvez être plus sujet au stress


Particulièrement si vous aviez l’habitude d’avoir de très fréquents rapports et que vous stoppez d’un coup, cela peut avoir l’effet du sevrage d’une drogue, comparable à ce que l’on peut ressentir lorsqu’on arrête la cigarette ou le café : vous pouvez être irritable, stressé, facilement énervé. À l’inverse, il a été prouvé que les personnes ayant des rapports fréquents étaient mieux à même de traiter des problèmes stressants et de réussir se sortir de situations périlleuses.
 

6. Votre risque de faire une attaque cardiaque augmente


Bon là aussi, pas la peine de s’alarmer, vous n’allez pas faire une syncope juste parce que vous n’avez pas réussi à faire crac-crac depuis quelques semaines ! En effet, le sexe renforce l’activité cardiaque et fortifie le cœur. Lorsqu’on le pratique régulièrement, il peut même permettre de réduire de moitié les risques de maladies cardiaques !


7. Vous risquez d’avoir plus de problèmes pour dormir


Après l’amour, votre corps libère une hormone dans tout votre organisme, la prolactine, qui détend tous vos muscles et vous permet de vous reposer à fond. Si vous prenez l’habitude, il se peut qu’à l’inverse, lorsque vous avez envie de sexe et que vous êtes seul dans votre lit, vous ayez du mal à trouver le sommeil…
 

8. Vous oubliez des choses


Saviez-vous que lorsque vous avez un rapport sexuel, cela pousse votre corps à créer plus de cellules dans votre cerveau, notamment dans les centres cognitifs liés à la mémoire ? Si vous n’avez pas eu de chance lors de vos derniers rendez-vous Tinder, il se peut que vous éprouviez des problèmes pour vous souvenir de certaines choses… Heureusement, il existe plein d’autres moyens de stimuler vos centres nerveux, et l’un des plus efficaces consiste justement à travailler sa mémoire en la mettant justement en pratique. Alors à défaut de réussir à conclure avec cette belle demoiselle (ou beau damoiseau), invitez-la/le à faire une partie de Memory chez vous !


9. Vous aurez moins de risque de choper des infections urinaires


Allez, vous l’avez bien mérité, voilà au moins une bonne nouvelle : en vous abstenant de toute relation sexuelle, vous aurez moins de chances d’avoir une infection urinaire. Vous aurez également moins de chances d’attraper une MST et d’occasionner une grossesse non désirée, mais c’est après tout plutôt logique, non ? Allez, il faut voir aussi les bons côtés 


10. Le sexe pourra être plus « galère » et moins agréable la prochaine fois


Vous pourriez vous dire qu’après une longue période d’abstinence, vous allez d’autant profiter de l’instant… Malheureusement, c’est plutôt le contraire ! Les hommes peuvent être plus facilement sujets à des troubles érectiles temporaires lorsqu’ils sont « rouillés », tandis que les femmes peuvent avoir un vagin un peu plus fermé, moins lubrifié, et peuvent donc éprouver des douleurs ou autres sensations déplaisantes. Dans les deux cas, la crainte d’avoir « perdu la main » peut aussi vous rendre moins à l’aise au lit. Rassurez-vous, le sexe c’est comme le vélo, ça ne s’oublie jamais vraiment : après quelques rounds d’échauffement avec votre nouveau partenaire, vous serez capables d’enchaîner les tours de piste comme avant !

Derniers Articles