10 choses que comprendront toutes les mamans de petits garçons... La 6 est tellement vraie!

Lorsqu'on est la maman d'un petit garçon, il y a des signes qui ne trompent pas. Ils sont fous, souvent surexcités et c'est parfois un peu compliqué lorsque l'on veut se reposer et qu'ils ont décidé de faire un concours de sauts sur le canapé. Malgré tout, on les aime de tout notre cœur !

 

Voilà 10 choses que seules les mamans de petits garçons peuvent comprendre :




 

 

1. N’importe quel objet banal peut potentiellement se transformer en arme



Même si vous n’achetez jamais une épée en bois ou un pistolet en plastique à votre fils, il trouvera le moyen de s’en fabriquer une. Une spatule de cuisine, un double-décimètre ou un manche à balai peut se métamorphoser en Excalibur entre ses doigts, tandis que les branches et autres bouts de bois du jardin se transforment en autant de fusils d’assaut et de pistolets. Si vous avez une bougie ronde, elle deviendra peut-être un boulet de canon qui volera un jour à travers la pièce… Si vous êtes maman d’un petit garçon, ce sera une bataille sans fin entre vous et l’imagination débordante de votre fils, parce que les petits garçons arrivent à voir le potentiel des plus ordinaires des objets pour jouer avec.
 

 

2. Vos factures de supermarché vont exploser lorsque vous irez acheter à manger



Les adolescents sont célèbres pour être de véritables ventres sur pattes, des monstres affamés prêts à dévorer tout et n’importe quoi, y compris vous. Mais sachez que les petits garçons eux aussi peuvent engloutir des quantités astronomiques de bouffe. Leurs ventres sont des puits sans fond, et ils ont toujours la dalle, c’est ainsi. Ils finissent par se rouler par terre, comme si c’était la fin du monde, en pleurant et en vous disant que vous n’avez aucune pitié, alors même qu’ils viennent de dézinguer deux paquets de brioche 20 minutes auparavant. Il leur faudrait plusieurs goûters dans la journée, un peu comme des Hobbits.
 

 

3. Les chamailleries et les jeux de bagarre sont inévitables



Si vous avez des garçons, sachez que les bagarres font partie du deal. Si vous avez une jolie table basse dans votre salon, vous allez peut-être devoir lui dire adieu parce que l’espace devra être réquisitionné pour devenir un ring de lutte gréco-romaine. Soit cela arrivera quand vous regarderez ailleurs, soit vous devrez arbitrer le tout et essayer au moins de les empêcher de se jeter l’un sur l’autre en sautant du haut du canapé pour se faire des prises de catch, type « Super Smackdown ». À vous de choisir.
 

 

4. La construction de châteaux avec la literie et les meubles est un sport quotidien



Peut-être que vous pourrez garder votre jolie table basse pour ça, finalement. Elle est parfaite pour servir de toit à leur prochain château-fort, constitué entre autres de coussins, d’oreillers et de draps chapardés un peu partout dans la maison. Et c’est sans compter sur les vivres qu’ils se croient obligés d’amener avec eux, afin de pouvoir survivre aux sièges et aux assauts d’un ennemi imaginaire, et dont vous retrouverez sans doute les miettes dans votre literie plus tard…
 

 

5. Pas de tee-shirt, pas de pantalon, pas de problème !



Pour une raison qui échappe à la logique, les petits garçons n’aiment pas porter des vêtements. Être maman de petits garçons, cela signifie aussi n’avoir aucun problème avec la nudité. Si vous arrivez à les convaincre d’enfiler un pantalon pour sortir dehors, ils se plieront à cette exigence pour ces quelques heures, mais sitôt que vous serez de retour à la maison, leurs vêtements retombent comme par magie.
 

 

6. Essayer d’arrêter l’humour pipi-caca est peine perdue



Il se peut que pour vos enfants, le mot le plus drôle du monde soit « caca ». Ils ont l’impression d’être super-rebelles en le disant, et ils sont totalement hilares en prononçant ce mot magique. Et même si cela va leur passer avec le temps, leur attrait pour la matière fécale continue même lorsqu’ils sont adolescents. Si vous avez un fils adolescent et qu’il vous demande une bouteille de déo et un briquet, dites-lui « non ».
 

 

7. Ne gaspillez pas votre argent dans des jouets hors de prix



Les petits garçons ont cela de commun avec les chats qu’ils sont plus heureux avec une boite en carton qu’avec un gadget coûteux et inutile. Pour s’amuser, un petit garçon a besoin de boue, de terre, de bouts de bois, et d’un espace ouvert pour courir. C’est à-peu-près tout. Si il y a un ruisseau pas loin, c’est encore mieux. Si ils ne sortent pas pour dépenser leur énergie, tout le monde dans la maison finira par devenir fou.
 

 

8. Acceptez la période « superhéros »



Si votre petit garçon est entré dans sa phase « superhéros » ou même si il est en plein dedans, ne paniquez pas. Cela finira par s’arrêter. Et puis, on finit par s’habituer aux masques, aux capes et autres accessoires super-héroïques. Si vous avez un petit Spider-man ou un Flash miniature à la maison, acceptez votre destin les bras ouverts.
 

 

9. La salle de bain sentira toujours mauvais



Si vous avez des petits garçons et que leur salle de bains ne pue pas, s’il vous plaît, dites-nous votre secret. Peu importe combien de fois vous la nettoierez, cela sentira toujours mauvais. Peut-être que pendant l’adolescence, l’utilisation à outrance de déo Axe couvrira un peu la misère, mais cela reste encore à voir.
 

 

10. Votre petit trublion finira par faire fondre votre cœur.



Peu importe si il joue au petit dur à cuire, qu’il brandit des épées à tour de bras et se prend pour Batman, votre fils demandera toujours votre amour et votre tendresse, et il en aura encore plus besoin que des tartines de Nutella au goûter (c’est dire !). Ces câlins et ces bisous qui ne durent jamais assez longtemps feront fondre votre cœur et vous rendront infiniment heureuse d’être ce que vous êtes : la Maman d’un petit garçon !

Derniers Articles