À elles seules, ces trois femmes tuent 10 djihadistes par jour ! Elles sont devenues le cauchemar de l’État Islamique

De jeunes femmes turques, scandalisées par le sort réservé aux femmes et aux enfants yézidis, ont décidé de prendre les armes.

 

Voyant l'Etat Islamique s'approcher de la Turquie et apprenant le sort réservé aux  polythéistes (pire que pour les autres), ces femmes kurdes originaires de Turquie n'ont pas hésité à rejoindre les hommes du PKK (Parti Travailliste Kurde).

 

Ces combattantes en tenue de camouflage n'ont pas hésité à prendre les armes et apprendre le maniement d'une kalachnikov et sont devenues la bête noire des dijahdistes de Daesh. Selon la croyance de ces extrémistes, se faire tuer par une femme les mènerait directement en enfer et les priverait des 72 vierges promises au paradis...

p3 - copie

Devenues le symbole de la lutte, les djihadistes hésitent maintenant à approcher le PKK. Néanmoins, même si le PKK n'est pas soutenu par le président turc et que la situation diplomatique délicate les empêche d'avoir le soutien de la coalition internationale, il n'en demeure pas moins qu'elles ont réussi à mettre en place un couloir humanitaire improvisé permettant de sauver des centaines de yézidis.


p1 - copie

Source : 7sur7.be

Derniers Articles