Attention, soyez prêts à tomber de haut ! Voici le côté obscur de votre signe du Zodiaque... - Page 1/4

 

En astrologie, généralement on ne parle que des bons côtés de chaque signe du zodiaque. Vous êtes "sensible", "intelligent" ou encore "optimiste". Heureusement, on peut aussi vous plomber et vous dire tous vos défauts ! Sur le site d'astrologie Astrothème, on découvre en effet quelles sont les pires caractéristiques de chaque signe... Bonne lecture !

 

 


 

Verseau


Les Verseaux ont un petit côté élitiste. Ils veulent être spéciaux, uniques, et ont une certaine tendance à regarder les autres de haut parce qu’ils sont, selon eux, « trop communs, sans originalité ». Ce qui est drôle, c’est que leur vie entière semble être consacrée à cela : essayer d’être uniques et originaux… mais que cela peut les conduire à devenir particulièrement ennuyeux. En fait, ils ne réalisent pas à quel point ils sont ennuyeux, que lorsque tout leur corps sera couvert de tatouages en forme de caractères chinois, et que leurs voitures hybrides seront entièrement recouvertes d’autocollants pseudo-progressistes stéréotypés. 

Pour résumer, les verseaux font de parfaits hipsters. Ils sont proprement hautains, arrogants et superficiels. Bref, ils ne servent à rien et se croient au-dessus de tout. 

 

Poissons


Les poissons sont incapables de supporter les blagues. Ils sont hyper susceptibles, trop sensibles, et un rien peut les vexer. Comme les poissons qui les représentent, ils sont froids, visqueux et ont une capacité de concentration limitée, n’excédant pas les 3 minutes. Ils aiment à se laisser porter mollement par les courants, un peu comme le font les méduses, pour aller nulle part. 

Leur apparente douceur et générosité cache en fait un manque total de fermeté et surtout de caractère. Du coup, ils se coltinent tous les trucs dont personne ne veut, car tout le monde voit en eux des bonnes poires. 

 

Bélier


Les Bélier sont des petits nerveux qui se fâchent tout rouge dès que les choses ne vont pas comme ils le souhaitent. À l’image du petit roquet qui aboie sur tout ce qui passe avant de se cacher craintivement dans les robes de leur maîtresse, ils font croire aux autres qu’ils ont une personnalité dominante parce que leurs caprices sont particulièrement bruyants… Mais ce ne sont que des caprices, en réalité. 

S’ils ont le moindre danger en face d’eux, ils se calmeront bien vite et retourneront se terrer piteusement dans leur coin. À part cela, il n'y a pas grand-chose à rajouter car leur nature est dénuée de toute complexité intéressante. 
 

 

Page 1 sur 4

Derniers Articles